Les Singes de la Vérité

26 avril 2017

La Réunion a pour tradition de voter en décalage par rapport à l’ensemble national.

Capture Macro Le Pen

 

La Réunion a pour tradition de voter en décalage par rapport à l’ensemble national.

ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES A LA REUNION & A SAINT-PHILIPPE

10 commune de la Réunion (23,46%) et bien entendu la Ville de Saint-Philippe (28,47%) ont mis en tête Marine Le Pen !

La Réunion a voté aux extrêmes (Droite & Gauche) soit pour Jean-Hugues Mélenchon, la « France Insoumise » (24,53%) et Marine Le Pen « Front National » (23,46 %. Devant une Métropole qui a choisie Emmanuel Macron « En Marche » (24,01%) et Marine Le Pen « Front National » (21,30%) avec les résultats définitifs.

Les dix villes de la Réunion qui ont votés pour que Le Pen arrive en tête sont : Sainte-Marie, Saint-André, Saint-Benoît, Salazie, Plaine-ses-Palmistes,Entre-Deux, Le Tampon, Saint-Louis,Petite-île et Saint-Philippe.

Comme on pourrait remarquer ces villes sont dirigés par la droite réunionnaise et pour certains, à l’exception du Tampon, Saint-Benoît, Petite-Île, ont demandés de voter pour leur candidat, François Fillon (LR). Ce dernier, force de constater sa propre détermination et sa bravoure d’aller jusqu’au but a en réalité obtenu qu’un modeste 17,2 % de suffrages exprimés par les républicains. Alors que cette droite forte avait pourtant jusqu’ici raflée l’essentiel des pouvoirs locaux, départements et régionale. Vingt de ces villes aujourd’hui sont à l’extrême droite et gauche, pour ainsi dire que la Ville de Saint-Joseph est restée fidèle à sa famille politique, le PS.

Election 1er tour St-Philippe 2017 détail

Cela remet toute la dirigeante politique en cause !

On pourrait penser que tout simplement, celles et ceux qui ont votés Mélenchon et Le Pen, n'ont-ils fait ce choix que par raisons personnelles ?  Tout de même, à une grande exception pour la seule ville sudiste qu’est Saint-Pierre, le bastion des Républicains et qui ont voté François Fillon : à 26,07 % et en seconde place on retrouve Mélenchon à 24,11 % et Marine Le Pen qui arrive en troisième position à 19,54 %.

On a beau de rappeler que toutes les élections à la Réunion sont différentes mais celle là, le 1er tour des Présidentielles 2017 du dimanche 23 avril 2017, est dans l’ensemble assez mémorable. La Réunion était souvent en décalage électoral par rapport à l’ensemble national ! Jamais de tels résultats n’ont cette importance et pour CAUSE : Le peuple s’exprime à travers l’isoloir, c’est leur droit.

Que dit le peuple réunionnais ?

Le peuple s’exprime à travers ces résultats, comme, à un grand appel au secours d’une nation réunionnaise qui ne voudrait plus souffrir moralement. Il est de même dans les autres Départements d’Outre-Mer et plus près de chez nous, Mayotte. Aussi le peuple exprime sa colère, face aux dirigeants politiques qui "font l’Autruche" et font aussi part de "solécisme" pour accroître leurs panoplies d’Homme politique et de son porte feuille électoral !

Voter Mélenchon qui prône un programme de l’extrême gauche avec au bout un changement de la 5ème République dite « France Insoumise » vers la 6ème République, plus libérale et sociale et non-soumise à l’Oligarchie. Marine Le Pen, sans surprise, on le sait en écoutant la rue, il était impensable que le contraire de sa réussite à la Réunion, en soit différent. Au point même de son ascension record et d’y avoir multiplier son ancien score.Les réunionnais affichent même leurs visages dorénavant et n’ont plus peur de rien.

 

Election 1er tour St-Philippe 2017 détail 2

 

La vérité, c’est le réveil des Outre-Mers.

Devant un scénario de partis traditionnels « Droite-Centre-Gauche » où les idées sont "l’auto-intéressement" et puis en fin de mandats il faut penser au peuple ; il faut ce dire  que ces résultats sont réalisables et voici la preuve. On regrette même son retard mais la bombe de mots par des volonté de changer ce monde politique par des voix est donc lancée. Autrefois, c’était et c’est toujours la voix dite « de l'abstention » (le 1er parti de France) 22 % en 2017, et qui s’exprimait mais elle était, surtout, la chance aux partis traditionnelles d’être au pouvoir.

 

Capture Le Pen

Une vague bleue se déferle sur nos côtes réunionnaises comme celui d’un enfant d’un tsunami national. Une claque politique d’extrême réflexion vient frapper le visage d’une "île insoumise" à des "politiciens de tout bord". Je pense maintenant qu'il faut tirer une conclusion et de bien voir ce qui ne va pas à la Réunion. Ou bien de continuer à faire l’autruche et «de boucher l’o zié réyinoné ».

Croyez-vous que les réunionnais(e)s ne sont pas dupent, dans une île où le monopole des marchés du travail est concentré exclusivement dans la politique et de ceux qui soutiennent et qui suivent ces décideurs politiques...

Eux même n’arrivent même pas à résoudre leur propre problème et comment régler celui de son peuple ? Ces derniers les ont suivis et leurs ont donnés du résultat à leurs postes qu’ils occupent aujourd’hui. L’emploi n’est pas pour tous mais la jalousie, la colère du peuple se fait donc entendre publiquement !

Les gens qui ont votés Marine Le Pen, pensent-ils vraiment qu'elle est capable d’être à la hauteur de leurs indulgences ? La réponse est NON. Car ils savent bien que dans le nom « Réunion » il réuni tous les peuples de différents ethnies. Le réunionnais est contraint souvent à s’éloigner de sa ville de son pays pour la métropole. Ils espèrent loin de sa nation de trouver un emploi stable. Si les réunionnais ne voulaient pas travailler ils auraient plébiscités un « Hamon » pour son « Revenu Universel ». Au contraire le réunionnais se bat et même au-delà de son île pour rester français et d’être fier de travailler. Comment expliquer que Mayote, pourtant récemment élu Département Français, a aussi l’espoir en Marine Le Pen ? C’est parce que le PS en place depuis cinq ans n’a rien fait pour apporter une hausse de leur rémunération. Aussi la plus part son venus vivre à la Réunion. Ces derniers ne travaillant presque pas optimisent pour les revenus du « RSA ». A quand un gouvernement qui prend en charge le véritable problème qu’on le réunionnais à survivre ? C’est pour d’autres raisons et j’en juge que le racisme n’est, peut-être, pas la raison d’un choix au régime du « Front National », c’est que le réunionnais (et les français) crient « au secours Messieurs les politiciens » !

Aussi, devant une telle situation, bien fragilisée et exprimée devant des politiciens réunionnais, Maires, Députés,Sénateurs et Élus, il faudra que vous vous changer et vous prenez en compte de la souffrance des réunionnais au prochain gouvernement et de sa ou son Président(e). Il reste que les prochains candidats pour le second tour est Emmanuel Macron « En marche » avec (24,01%) et Marine Le Pen « Front National » (21,30%).

 

Capture E

Macron est un homme aux atouts des anciens présidents de la République française. De "Pompidolien", par le fait d’être un banquier, "Giscardien" par ses multiples diplômes et de sa jeunesse, juste 39 ans. D’un "Chiracquien" par le vide intersidéral dans ses discours publiques. Être un "enfant d’Hollande" et grandir avec les gestes "Sarkosistes" par son culot et sa détermination à y arriver à son but. "En marche", est alors un nouveau parti qui et a une particularité c’est de n’être aucun parti traditionaliste pour être un Néo-Parti afin de mieux rassembler et on le voit au second tour avec le barrage (LR & PS) pour stopper l’extrême droite de Marine Le Pen.

C’est véridique, ce parti FN fait peur à tous les français car comme celui de Macron il exprime le vide  et de l’illusion ! Le vide n’est pas en mode politique car le front est un parti engagé à protéger la Patrie française à ceux qui s’invitent à prendre « son pieds » sur des valeurs que seuls les français ont toujours voulus se battre pour la même patrie. Nos guerres de 14-18 et de 39-45 ont survécus au front ! Mais il reste cependant la réalité d’aujourd’hui et de revenir à nos justes raisons qui parfois vont hélas dans tous les sens « politico-financières », ne  Front National est un vide et une illusion financière car l’Euro égal au Franc ne revoit déjà pas la réalité du passé de cette France dont beaucoup ont de la nostalgie. Cette France avait une monnaie forte et là, le FN, l’utilisera pour juste nous faire une illusion de sortie de l’Europe et qui ne sera jamais réalisable car pour juste et simple raison , c’est qu‘au Référendum le NON obtiendra car le nombre de Députés et Sénateurs de mouvance LR, En Marche, UDI ,PS seront les juges arbitres et finiront par vous convaincre français de rester dans l’Europe.

Dans le programme de Marine Le Pen, il est question de France Fière,libre, juste, sûre, prospère, puissante et durable ! Bien que la droite et la gauche classique, n’ont pas apporter le changement réel et ne soit perceptible à la déception de beaucoup de français.

Il est vrai que les partis ont juste apporté une promesse en période d’élection puis une fois élus mettent de cotés ou bien en fait l’inverse.

Le FN, c’est départagé des autres partis pour le questionnement de la sécurité (un grand point important il est vrai), des salaires, de la retraite (60 ans c’est tentant, si ce n’est pas d’illusion ou à ceux qui auront 40 annuités) et de la recherche d’emploi. A ce dernier, l’emploi c’est aussi un vide et une illusion pour les ultras-marins, celles et ceux de la Réunion qui travaillent déjà en métropole et qui sont employés en contrats indéterminés n’auront aucun soucis mais à nos jeunes créoles à la recherche de son premier emploi en région française deviendront des déçus car l’embauche seront plus apte à la couleur de peau qu’aux réelles compétences. De même une régionalisation des embauches peut être dangereuse et intéressants, il faut voir où nous vivons ( à la Réunion ou bien en France-métropolitaine). Ce qui pourrait peut-être arriver à la Réunion, c’est des révoltes sur l’heur du front. Les partisans du front et si le FN était élu à la Présidence, bien sûr, se complotera à une essence ou d’une montée de haine sociale qui touche à la réunion dans le domaine des fonctionnaires, et aussi de nos compatriotes français mahorais. Un trouble moral et des agissements incontrôlables sont une des conséquences des partis d’extrêmes. Mais cela n’est juste qu’une réflexion et non un argument qui va vous faire changer d’avis et il en est de même pour l’attribution budgétaire restreinte ou bien fixe , Messieurs les élus...

Du coté d’Emmanuel Macron c’est guerre mieux mais à part le vide et les illusions et une profession de Foi flou il reste la sécurité financière d’un banquer et une France en six chantiers : L’éducation et sa culture, le travail, modernisation de notre économie, le renforcement de la sécurité de la Nation, de son renouveau démocratique et des intérêts financières dans l’Europe et dans l’International.

Il reste un programme vide avec une incarnation d’un système bancaire ! Mais cependant à quel pays en fera profit ? Ne serons-nous pas sous forme d’oligarchie ou de souveraineté anglaise ? Mais lui au moins il sera nous faire raisonner, nous calmer, nous accueillir pour ne pas perdre notre espoirs et enfin de croire en notre pays la France. Elle est celle qui était puissante et ne dit-on pas que la fortune appartient à ceux qui se lèvera tôt !

C’est là un solécisme !

Il faut faire un choix chers réunionnaises et réunionnais devant ce deuxième tour et une raison aussi. Nous avons nos coups gueules à faire passer et nous devons maintenant agir, devant cette situation qui divise l’opinion politique nous devons prendre conscience aux réels difficultés que nous vivons et le dire maintenant.

Voter Macron ou bien Le Pen c’est un choix personnel en aucun moment indéfendable mais si le choix du FN, reste un vote contestataire pour des élus de la Réunion « boucher » je crois que le choix vous appartient !

La Réunion a pour tradition de voter en décalage par rapport à l’ensemble national.

 

Prenez garde, car Jeanne au plus haut des siens est sur le front

Le front monte sans peine au gloire nationale

Prenez vos précautions d'avance morale

Car elle est la puissance infranationale

Qui causera l'union à sa perte immorale.

Les citoyens n'auront été prévenus mais céderont

A l'ultime abîme des pouvoirs que nous aurons

A retour de celui que nous considérons

Comme le sauveur de notre honneur fleuron.

Bien que ce dernier n'est donné une morale

Elle n'est cause de nombreuses immorales

Qui nuiront quand viendra la nationale

Aux âmes citoyens gardons nous notre morale.

Jeanne au plus haut des siens est sur le front

Seule repoussée par autrui mais jamais du bûcheron

Elle vaincra de l'abstention que nous professerons

Savoir les cendres soufflées de notre patron.

Par R.romanus

 

Posté par Pierre LeRomain à 13:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


16 avril 2017

Le Superbe sous l’œil de la "justice morale" des Saint-Philippois

Le Superbe sous l’œil de la « justice morale » des Saint-Philippois 

Par P.romanus

 

Capture hôtel le Superbe 00

 

 

Image (18)

  

Le Superbe hôtel le Lux à le Musée de la Mer !

ENQUÊTE EXCLUSIVE (Première partie)

Le Superbe sous l’œil de la « justice morale » des Saint-Philippois

A l’origine du projet, des investisseurs chinois prêts à débourser 30 millions d’euros pour un morceau du Sud Sauvage !

Image (24)

 

L’implantation, depuis 2013, de ce projet hôtelier de luxe « Le Superbe » créait donc une vague, ce lundi 06 mars 2017, un journal régionale cite pour cause :

« un soupçon d’argent sale, un blanchissement d’argent avec des fraudes fiscales en Chine.Impliquant du personnel et la mairie de Saint-Philippe. Il reste qu’une enquête au parquet de Saint-Pierre, est ouverte !

De plus on apprend le retard dans sa livraison à cause de litige avec son architecte. Un rappel, l’hôtel devrai être livré déjà fin 2016 et probablement pas pour cette fin 2017. Elle est due à la cause de la séparation de son architecte et voir plus loin que cela. Si en interne, ce différend n’empêche, normalement, en rien la poursuite des travaux, une affaire en cache une autre et vis versa ! Une affaire qui pourrait avoir de fortes conséquences dans la livraison rapide, une enquête est en cours du chef de blanchissement en France et de fraude fiscale en Chine. Le canton confirme bien d’être dans ses droits et n’ayant eu vent de cette enquête, elle débute à peine ».

Il reste à déterminer les causes exactes et la suite à donner à cette luxure d’affaire.

Et pourtant des nouveaux projets sont en études :

Un musée de la mer pour 2019 !

 

O Rivière C

 

Saint-Philippe veut se doter d’un Musée de la mer d’ici 2019.

Parmi les projets de 2017, se trouve ce projet de 18,6 millions d’Euro.Un équipement couplé à un « Hôtel » et un restaurant. Son implantation n’est pour l’heure pas vraiment définitif, tantôt au Baril où à défaut « rue de la Pompe ». Le plus important c’est de faire jouer le foncier et pourquoi pas obtenir en parallèle du foncier privé !

Certes le fond d’un Musée de la Piraterie est l’emblème de cette ville et renoue avec l’échouage du « Warren Hasting ».

On ne dit pas que la piraterie est un trésor caché que même si on en abuse, on pourrait toujours la cachée dans un fond de caisse à bateau et si ce dernier ne prend pas de l’eau comme le « Titanic », elle submergera quelques choses.  

 

ENQUÊTE EXCLUSIVE LE SUPERBE

UN PROJET HÔTELIER CONTESTÉ

SAINT-PHILIPPE MUNICIPALES 2014

« Un projet hôtelier contesté »

 

Image (13)

 

Dans le journal du « Quotidien » daté du lundi 17/02/2014, en page 11, nous pouvons faire une analyse sur les principaux points sur ce projet qui été l’enjeu difficile des élections municipales du 23 mars 2014. Élection obtenu d’ailleurs par O .Rivière au premier tour.

Cet ambitieux projet d’hôtel 5 étoiles situé au Cap Méchant est porté par des investisseurs chinois et réunionnais. Il fait toujours débat à cette ville. En 2014, la presse fait part d’un point politique et les cinq candidats aux élections donnaient leurs opinions. Parmi ces candidats déclarés, un seul était pour et d’ailleurs défendait son projet : Olivier Rivière.

Il est normal qu’en période d’élection municipale dans une petite ville, qu’est Saint-Philippe, qu’on trouve des opposants à des projets, et surtout que ce projet d’hôtel était un principal vecteur pour obtenir l’approbation en la votant par la population. Il reste que les opposant comme Didier Dalleau (PS), Yohan Cervantes (SE), Josette Cazal-Métro (SE), Alix Ethève (SE) ont donnés leurs points de vues sur ce projets ambitieux, à la presse.

 

Image (15)

 

Olivier Rivière (Union de la droite), « c’est un projet d’envergure essentiel qui contribue au développement économique et touristique de la ville. Ce sera l’un des plus grands hôtels de la Réunion, qui va contribuer à faire rayonner saint-Philippe hors des frontières ».

(Voir encadrement ci-dessus)

Didier Dalleau (socialiste)

« On ne peut pas être contre un hôtel, mais là, on saute sur les étapes en passant tout de suite au haut de gamme. Beaucoup de tables et chambres d’hôtes ne sont pas valorisées, pas aidées. Passer à un 5 étoiles, c’est faire mourir les structures existantes. Un projet d’hôtel doit être structurant,mais rien n’a été fait pour préparer les professionnels du secteur pour prendre quelques parts de marché dans le chantier. Et rien n’a été mis en place pour former des Saint-Philippois pour permettre des embauches dans cette structures.Un 5 étoiles demande des compétences, il faut parler anglais. Le projet ne correspond pas au niveau de formation et d’expérience existant à Saint-Philippe. »

(Voir encadrement ci dessous)

Image (16)

 

Yohan Cervantes(sans étiquette)

« En 2013, je me suis positionné contre ceprojet. Je craignais ce que j’appelle le « syndrome Australine » : on nous disait qu’il y aurai beaucoup d’emplois pour les saint-Philippois et au final, ça s’est réduit à peau de chagrin »….

Josette Cazal-Métro (sans étiquette)

« C’est un projet bidon, car il y a des points à corriger qui sont incorrigibles. Par exemple, il n’y a pas assez d’eau pour exploiter les nombreuses piscines. Et puis c’est une implantation dans zone dangereuse, il y a un risque d’éffondrement. Je pense que le projet n’aura pas l’aval du préfet.

Je ne crois pas non plus que cela créera des emplois pour les gens de saint-Philippe, la communauté chinoise est très solidaire et fait travailler d’abords ses membres. Et la population de saint-Philippe ne parle pas le chinois »…

Alix Ethève (sans étiquette)

« Ce projet va être un des axes de mes critiques dans cette campagne. Saint-Philippe est une commune où les ressources en eau sont limitées. On fait venir de l’eau de Saint-Joseph et la canalisation est sous dimensionnée. Il n’y a pas assez d’eau pour alimenter 80 villas avec piscine.

De plus c’est une zone protégée classée en Znieff (Zone naturelle d’intérêt écologique floristique et faunistique). Quant j’étais maire, nous avions échangé ces terrains avec l’ONF pour faire un lotissement, mais tous les projets ont été bloqués. Si l’État donne son accord, il y aura des recours de ma part ».

(Voir les encadrements)

Image (13)-001

 

Image (11)

Image (12)

 "Saint-Philippe mag"

Le « Superbe » en bonne voie

 

Image (17)

 

Des visas délivrés en 48 heures pour les touristes chinois

24 MAI 2014 | PAR LA RÉDACTION de L’Eco austral...

"Dans un courrier du 15 mai, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, vient d’informer le président de la Région Réunion, Didier Robert, de cette procédure accélérée qui vise à développer cette nouvelle clientèle.

À l’instar de l’île Maurice – et contrairement à d’autres destinations, comme les Maldives et le Sri Lanka – La Réunion peine à attirer des touristes chinois. Un exercice d’autant plus difficile pour le département français qu’il dépendait encore de longues procédures pour l’obtention d’un visa en Chine. Le Conseil régional de La Réunion, qui a en charge le développement touristique, s’en était ému à plusieurs reprises, s’étonnant de ces difficultés alors que les visas délivrés sont hors espace Schengen. Cela signifie qu’un visiteur chinois à La Réunion ne peut pas, avec son visa, reprendre l’avion pour la France métropolitaine, ce qui élimine le risque d’immigration clandestine via La Réunion. Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, vient d’informer le Président du Conseil Régional de la Réunion. Didier Robert que, depuis plusieurs mois, les visas sont délivrés en 48 heures. Une grande avancée qui pourrait en annoncer d’autres". (Extrait)

Le Superbe fait "Kosé" la Presse Réunionnaise:

Capture hôtel le Superbe 03

D’ici à 2015, un hôtel 5 étoiles prénommé "Le Superbe" devrait être inauguré à Saint-Philippe sur le site de Cap méchant. A l’origine du projet, des investisseurs chinois prêts à débourser 30 millions d’euros. (Clicanoo.re archive 2013)

Chinois investiseur du Superbe en 2013

 

82 villas de 150 m2 avec piscine privative et vue sur l’océan Indien, un mini-golf, un terrain de tennis, trois restaurants dont un gastronomique, un bowling, un spa… Jamais un hôtel construit à la Réunion n’aura affiché un standing aussi élevé. "C’est du 5 étoiles, mais de classe internationale pas locale", confie un professionnel du tourisme. L’hôtel 5 étoiles Le Superbe, s’il voit bien le jour au Cap Méchant, à proximité de l’espace habituellement utilisé pour la fête du vacoa, sera sans aucun doute le fleuron de l’hôtellerie réunionnaise.

À l’origine du projet il y a un homme, Patrick Floc’h, qui propose, il y a près de 3 ans, de construire un hôtel de luxe à Saint-Philippe. Le maire Olivier Rivière est séduit par l’idée. Restait encore à trouver des investisseurs capables d’injecter 30 millions d’euros dans l’une des communes les plus isolées de l’île.

La piste chinoise s’impose rapidement. Entre le classement au patrimoine mondial de l’Unesco de la Réunion, la création d’un consulat à la Réunion, et l’ouverture d’un bureau de l’Ile de la Réunion Tourisme en Chine, les conditions sont créées. "Mais nous avons dû convaincre les investisseurs que la Réunion est un département français comme un autre. Les Chinois ont été échaudés par des mauvaises expériences à Madagascar. Ils ne connaissaient pas la Réunion avant que nous leur présentions le projet", précise Patrick Jiang, le porteur de projet membre de l’Association Chine Zhejiang, qui a fait le lien entre la Réunion et la Chine.

JUSQU’À 10 000 TOURISTES PAR AN

Les deux principaux investisseurs, installés à Shangaï et dans la province de Zhejiang, où vivent 60 millions de Chinois, étaient présents hier, à Saint-Philippe, pour la présentation officielle du projet. Habitués à investir aux Etats-Unis, au Canada… ils croient en l’avenir de l’hôtel.

"Nous avons déjà fait beaucoup de publicité en Chine autour de la Réunion. L’île possède des sites formidables. Nous sommes persuadés que beaucoup de touristes viendront ici", assure Lenny Chen, le directeur exécutif de Wenzhou Dahua overseas affairs service. Mais pour que cet hôtel devienne réalité, les promoteurs du projet doivent encore vendre les 82 villas à de riches investisseurs chinois. Plusieurs contrats auraient déjà été signés. "Ils sont pragmatiques. Pour que Le Superbe soit construit, ils vont devoir vendre toutes les villas", confie un proche du dossier.

Il s’agit du principe du "time sharing" comme cela se fait à Maurice. Un particulier achète la villa, en profite personnellement au cours d’un séjour dans l’année et la met à disposition de l’hôtel le reste de l’année. Le coût d’une villa serait selon nos informations inférieur à 300 000 euros.

C’est un groupe spécialisé dans l’hôtellerie de luxe, Luminar, qui a été choisi pour gérer les destinés de l’hôtel.

"Ce projet consiste à créer quelque chose d’unique à la Réunion en terme de prestation haut de gamme afin de faire venir des touristes internationaux, notamment d’Asie et du Moyen-Orient, explique le représentant français du groupe. Nous sommes des créateurs de marché. Nous avons l’habitude de travailler sur des lieux uniques et pittoresques où il n’y a pas de développement touristique. Nous avons fait des études de marché et nous avons le réseau ainsi que des méthodes de travail très particulières qui nous permettent de dire que nous ferons venir des touristes étrangers ici".

DES PRIX "ABORDABLES" POUR LES RÉUNIONNAIS

Un millier de touristes chinois sont annoncés une fois l’hôtel inauguré. A terme, grâce à Luminar et ses partenariats avec des tour-opérateurs, ce sont 10 000 touristes étrangers supplémentaires qui pourraient venir visiter la Réunion. L’objectif sera de proposer des circuits combinant Maurice avec La Réunion mais aussi Paris. Le Superbe devrait permettre de créer une centaine d’emplois directs dont une partie pour les Saint-Philippois. Mille emplois indirects pourraient également être créés selon les projections de Luminar.

Les tarifs des chambres ne sont pas encore déterminés. Mais les investisseurs souhaitent proposer des prix "avantageux" à la clientèle réunionnaise capables de rivaliser avec ceux des quelques hôtels de luxe déjà implantés et dont la nuitée débute aux alentours des 300 euros.

Reste maintenant à poser la première pierre de l’établissement puis à l’inaugurer. La mairie a délivré le permis de construire il y a près d’un an. La préfecture doit encore se pencher sur l’impact environnemental de l’hôtel. Ses promoteurs ont mis tous les atouts de leur côté en prévoyant une "conception durable et bioclimatique" tout en adhérant au label "Green globe", "la seule véritable certification internationale portant sur les trois piliers du développement durable".

Si tout va bien, Le Superbe devrait être inauguré au premier trimestre 2015. (Extrait)

Jean-Philippe Lutton 

Capture hôtel le Superbe 01

Le Superbe dans l’œil de la Justice...

Édito de J.Tillier du samedi 11 mars 2017

"Les Chinois de Chine aiment, à ce qu'il paraît, béqueter les rats, sauf que ces Gaspard-là font exception à la règle. Sauf famine du siècle, ils ne se bouffent pas entre eux. Ce qui va suivre fait suite à ce qui a été révélé en début de semaine par le JIR sous la plume de Véronique Tournier, l'affaire des villas de Saint-Philippe baptisées « Le Superbe ». Au départ tout est clean, ça sent le thé au jasmin, le canard laqué. Un Chinois né en Chine, vivant à la Réunion, Patrick Jiang, vend aux élus du coin, Saint-Philippe notamment, un projet Franco-Chinois, 84 luxueuses villas, payées rubis sur l'ongle par des investisseurs chinois. Tout le monde est content, les rats surtout. Pendant 99 ans des investisseurs chinois vont pouvoir se la couler douce dans des cases de luxes construites par de petites mains réunionnaises. Depuis quelque temps l'affaire du «Superbe» se met à renifler le putois, le canard mouillé pour rester dans le ton.

Une lettre anonyme plus loin et deux coups de fil reçus depuis Shanghai, j'entre dans le bal. Autant vous le dire de suite, je ne regrette pas le voyage et m'étonne tout de même que des élus sudistes, certains services de l'Etat, un notaire David Hoareau, un expert-comptable, Der Krikorian, un avocat jadis bâtonnier, David Hoareau, n'aient pas senti plus tôt l'odeur du faisan, du rat crevé. J'explique par le menu, avec baguettes, normal.

Patrick Jiang évite d'avouer à ces messieurs-dames qu'il est sur le coup d'une interdiction de gérer de 10 ans assortie d'un redressement fiscal mémorable, ce qui du coup l'empêche d'être en nom propre dans la SCI Le Superbe, capital 30 millions d'euros, tout de même... A sa place sa concubine Yang Shen et son expert-comptable Stephane Der Krikorian... Curieux tout de même que personne de bas en haut de l'édifice réunionnais n'ait eut l'idée de s'interroger sur le fait que Patrick Jiang sentait le rance... Peut-être étaient ils les uns et les autres émerveillés par les billets d'avion, direction Shanghai, première classe, via Emirates, les petits cadeaux aussi... Par exemple celui-là, Cedric Arianatchy, petit agent en poste à la mairie de Saint-Philippe, associé pendant ses heures de travail municipal à toute la partie aménagement du groupe Jiang sur tout le projet du «Superbe». Favorablement connu de mes services pour être plusieurs fois parti se promener à Shanghai blanchir quelques monnaies, au moins 400 000 euros, pour «changer aussi plusieurs chèques de la SCI Le Superbe» pour, dit-il, «faciliter l'avancement politique des choses»...

Lorsque les photos de ces galipettes chinoises sortiront, j'en connais dans le coin qui se mettront à faire de l'huile, voire à rendre la carte bancaire, la noire, la juteuse... A ce sujet je n'ai pu m'empêcher de publier en plus des caricatures de Leroy, les photos de Raffarin coupant le cordon, de Laurent Fabius, de sa petite madame, de Patrick Jiang, accompagnée de sa concubine Shen Yang, Lucy pour les intimes.

C'est la belle vie. Un peu plus de 70 investisseurs chinois crachent au bassinet. Entre 5 et 15% d'acompte par villas, 350000euros la villa, tombent dans l'étude de David Hoareau, lequel, sous la surveillance de l'avocat David Hoareau et de Krikorian l'expert-comptable, laissent repartir le pognon en direction de la Bank of China Paris.

A ce stade de l'histoire, personne sur le caillou ne songe à chercher plus loin dans les relations de Patrick Jiang. C'est étonnant. S'ils l'avaient fait, nos élus, avocat, notaire, expert-comptable et autres services de l'Etat, auraient appris que la maîtresse en titre de Patrick Jiang, avec laquelle il avait monté une boutique de meubles Ideka, miss Hui Hui Aein, prénommée Karine pour les petits blancs, avait été rattrapée par la patrouille en compagnie d'un perdreau de la PAF, Serge Moulson, fait aux pattes à Gillot, 400000euros dans sa musette. C'est, dit-on dans la procédure, plus de 2 millions d'euros qui avaient en douce quitté le caillou dans les bras de ces deux mules, histoire d'aller se blanchir en… Chine. L'affaire semble être toujours à l'instruction.

Faut dire que les élus du caillou, notaire, avocat, expert-comptable, services de l'Etat étaient, me dit-on, médusés par le lien qui unissait Laurent Fabius à Patrick Jiang. On pourra toujours m'expliquer qu'à la base ce copinage avait exclusivement pour but de promouvoir la dentelle de Cilaos qui plaisait beaucoup à Madame Fabius. L'histoire réelle ne fait pas dans la dentelle mais dans le trafic de Visas.

A l'abri des curieux, Patrick Jiang progresse et surtout prospère... Pour débuter et vendre 84 villas de luxe aux gros moineaux Chinois, Jiang emploie quatre vendeurs dont sa sœur, un cousin et le neveu de sa femme, dans une chambre transformée en bureaux près du stade de Shanghai. Moins d'un an plus tard, Patrick Jiang trône sur tout un étage d'un building de Shanghai, à la tête d'une centaine d'employés, roule en Maserati, offre cadeaux sur cadeaux à ses amis réunionnais, métropolitains aussi...

Lorsque les photos de ces galipettes chinoises sortiront, j'en connais dans le coin qui se mettront à faire de l'huile, voire à rendre la carte bancaire, la noire, la juteuse...

Curieusement, pendant que Patrick Jiang prospère, que les financiers chinois sont régulièrement appelés à remettre au pot chez le notaire réunionnais, la construction des villas prend du retard, au moins deux ans. Ce qui s'explique par le fait que plus personne n'est payé. Ni l'architecte, ni même GTOI...

A ce qu'il paraît quelques Chinois de Chine portent plainte via le consulat ou l'ambassade de France, plaintes instruites chez nous, à Saint-Pierre... Ce qui ne semble pas émouvoir Patrick Jiang maintenant confortablement installé à Shanghai. Faut dire que Jiang, le petit ventre rond, fait maintenant dans la boustifaille. Il vient d'acheter la carte «Brioche Dorée», celle de l'étoilé «Robuchon». C'est Jean-Pierre Rafarin en personne, Président de tout en tas de trucs à commencer par celui des amis de la Chine, qui a mouliné (voir photo) pour que le Patrick Jian puisse obtenir la carte «Robu-chon». Ce qui fut fait...

 Tout cela se passe aux nez et à la barbe des élus, notaire, avocat, expert-comptable... qui laissent faire mais s'en vont régulièrement taper le bout de gras à Shanghai... Et Fabius me direz-vous ? Du temps où le ministre français des Affaires étrangères officiait au Quai d'Orsay, Fabius, à la demande de Patrick Jiang, s'est employé à activer l'obtention de visas dont devaient bénéficier les investisseurs chinois dans les villas de Saint-Philippe. Sauf que parmi les plaintes qui commencent à débouler dans l’environnement immédiat de Patrick Jiang, il y en a une qui mérite que l'on s'y attarde un peu. Celle que l'ambassade de France a lancé il y a peu concernant une suspicion de trafic de visas. Ben oui, à 350 000 euros la carte verte française, je connais nombre d'investisseurs chinois, mafieux compris, qui passeraient à la caisse. Compte tenu du pedigree de Patrick Jiang, il y a de bonnes raisons de penser que ses relations financières sont proches, au pire de la pègre chinoise, au mieux du délinquant en col Mao. Au fait, vous en connaissez beaucoup des milliardaires chinois qui cherchent à investir dans un cul de loup, à La Réunion, à Saint-Philippe tout particulièrement ?

J'allais oublier de vous dire, l'émotion sans doute, que Madame Fabius est au mieux avec la concubine de Patrick Jiang, lequel concubin est au mieux avec la présidente de la Chambre de Commerce Française implantée à Shanghai. C'est une affaire qui marche...

Une petite encore avant de quitter pour ce samedi la croisière jaune de Patrick Jiang, celle qui va de Shanghai en passant par les dindons de Saint-Philippe. Patrick Jiang place en prête-nom Sylvie Jiang, sa sœur, entre deux associés, l'un Français, l'autre Mauricien. La carte Samsung devient propriété de Patrick Jiang. Ceux qui, sur le caillou, ont reçu un cadeau Samsung - nous avons les noms - appareils photos, télévisions, radios... feraient bien de les refiler aux SDF, aux pauvres du quartier. Patrick Jiang plante la société Réunion Samsung Distribution. Coût de l’opération : 3 millions de dollars par terre. Pour moins que cela je connais des magistrats, et pas uniquement du PNF, qui ont manifesté un certain intérêt".

L’Edito de Jacques Tillier du 11/03/2017 

 

Image (10)

Image (8)

Le Superbe dans l’œil de la Justice...

Édito de Jacques Tillier du samedi 18 mars 2017

"On les tire quand les faisans ?"

"A la même époque Patrick Jiang, de plus en plus faisandé, désolé pour le canard, rafle la carte Samsung et participe via des prête-noms au développement de cette boutique. Nous aurons cette fois encore l'occasion de revenir plus tard sur cette truanderie dans lequel Jiang est concerné bien qu'il soutienne le contraire. 3 millions de dollars sont au tapis. Un certain nombre de produits sont partis en cadeaux et dans la poche de Jiang. Sans doute la raison pour laquelle le parquet de Saint-Pierre a ouvert une information judiciaire pour banqueroute. Ce qui n'est pas rien.

2013, c'est l'année où Jiang est approché par un architecte du caillou. Vous connaissez la suite , les voyages à Shanghai, les cadeaux, les montres, les passages dans les karaokés du bled avec animatrices débridées recrutées par les instances dirigeantes chinoises pour s'occuper du micro de nos dindons réunionnais assez abrutis pour se faire prendre en photos. Assez couillons et ahuris pour ne pas se rendre compte qu'ils n'étaient invités à Shanghai pour ne servir que de faire valoir à Patrick Jiang vis-à-vis de ses investisseurs chinois auxquels il faisait miroiter l'obtention des fameux visas.

  2014-2015, c'est l'époque où le maire de Saint-Philippe charge son directeur de cabinet Yonis Posé d'aller copiner à Shanghai avec Jiang, lequel est sur le pont à vendre villas et visas Schengen aux investisseurs qui ne demandent que ça.... Raison pour laquelle le ministre des Affaires étrangères de l'époque, Laurent Fabius, intervient auprès de l'ambassade de France à Pékin pour accélérer le processus. Le directeur de cabinet copine tellement bien qu'il place à Shanghai, aux côtés de Jiang, sa copine, Céline Lacrampe, chargée de gérer les visas. De retour à la Réunion, Céline Lacrampe est aujourd'hui installée au cabinet du maire de Saint-Philippe. Ce qui me permet de disculper Cedric Arianatchy « petit agent territorial » accusé à tort en lieu et place du directeur de cabinet.

Entre-temps Patrick Jiang a divorcé. Marié avec Shen Lang Luxy dit Lyly, la fille d'un cadre du Parti dit-on. Jiang est riche à Shangaï et escroc à Saint-Denis. Il pique en compagnie de sa première épouse les parts d'une SCI en imitant la signature de l'un de ses associés, Monsieur Fei Ho, un Français d'origine Chinoise, demeurant au Port. Dans le même temps l'architecte, les ouvriers, artisans qui œuvrent à Saint-Philippe ne sont pas payés. Le projet a maintenant plus d'une bonne année de retard. Ce ne sont pas les 5 pékins, ben oui, qui travaillent sur le chantier qui vont faire avancer la livraison des 84 villas. Bercy émet un avis défavorable à la demande de défiscalisation. La Région bloque celle de subventions de 3 millions liées au projet de l'hôtel Le Superbe. Les investisseurs chinois commencent à taper de leurs baguettes sur la tête de Jiang. Pour les rassurer c'est la sœur de Jiang, Sylvie, baptisée 1 neurone, ce qui n'est pas très haut dans l'échelle de la connerie sur pattes, qui monte au créneau. C'est un désastre.

Sur plaintes d'une poignée d'entre eux le parquet de Saint-Pierre confie notamment aux pandores de la SR une plainte pour fraudes et blanchiment. Vu la complexité du dossier, le montage, les embrouilles, le nombre de SCI, la SCIA Le Superbe qui change de porteurs de parts tous les trois mois, la présence d'une SAS aux côtés de la SCIA Le Superbe, le parquet de Saint-Pierre pense maintenant à se dessaisir de l'affaire et à la confier soit à mes amis du PNF, Parquet National Financier, soit au JIRS, ces juridictions interrégionales spécialisées qui regroupent des magistrats possédant une expérience en matière de lutte contre la criminalité organisée et la délinquance financière.

Dans la foulée l'ambassade de France à Pékin entre dans la danse avec une plainte pour suspicion de trafic de visas tandis que les autorités chinoises commencent à lever le nez et que les services de renseignements français, la DGSE, se manifestent en informant notamment l'ambassade de France à Pékin des magouilles « mafieuses » de Patrick Jiang, des prises de risques de certains élus à fréquenter ce faisan, connu de leurs services...

Faisan... Ce volatile emplumé, bon à béqueter, me rappelle un bon client. IP, ci-devant président de la CCIR qui vient de se faire accrocher sérieusement par la chambre régionale des comptes, laquelle évoque au fil de son rapport que nous publions en avant-première – pages 14 & 15 - la possibilité pour la CCI de se retrouver en situation de « tutelle renforcée »..

(Extrait du JIR )

Image (21)

 

Image (19)

 

Image (20)

 

Image (23)

 

Image (22)

 

Image (5)

 

Tous les Editos de Jacques Tillier :  

http://actus.clicanoo.re/…/a…/l%C3%A9dito-de-jacques-tillier

 

 

Moralité

Sièyes disait : “Les citoyens qui se nomment des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes la loi ; ils n’ont pas de volonté particulière à imposer. S’ils dictaient des volontés, la France ne serait plus cet État représentatif ; ce serait un État démocratique. Le peuple, je le répète, dans un pays qui n’est pas une démocratie (et la France ne saurait l’être)..." Tenez-vous le pour dit ! "...le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants."

A/S

P.romanus 

 

 

Posté par Pierre LeRomain à 13:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 avril 2017

Le septième sens "l'Intuition" vers le début des derniers jugements par Pétrus romanus (1ère partie)

 

 

La mort de Socrate de David

"La mort de Socrate" peinture de David

 

Le septième sens "l'Intuition" vers le début des derniers jugements par Pétrus romanus. 

Pétrus romanus est un auteur "apocryphe" et qui est le "messager7" de l'annonce du Dernier jugement: "L'Eglise", de Pierre (le romain, l'apôtre) et du "Juge redoutable"(Jésus) et de Marie-Madeleine.  

 

AVERTISSEMENT

Cet essai roman-poétique est une œuvre fictive à caractère de réflexion.

Cependant l’œuvre est basée sur la pure fiction à des événements réels.

Cet essai n'a pas de vocation à des pensées religieuses et ni de sectes.

Ce livre n'a pas aussi de dessein d'être historique, il reste même virtuel. 

 

« Un essai est une œuvre de réflexion portant sur les sujets les plus divers et exposée de manière personnelle, voire subjective par l'auteur. Contrairement à l'étude l'essai peut-être polémique ou partisane ».(Wikipédia)

Plus souvent aux textes littéraires qui se prêtent à la réflexion philosophique. L'essayiste que je suis vous introduis dans cet essai par un domaine d'une expérience personnelle qui épouse le Roman (classique, politique ou policier), à la Poésie donnant ici un Essai Roman-Poétique inédit.

« A exagium » un poids, un appareil mesurant pour vous un « Néo-Roman-Poétique ». Qu'il soit construit : en vers, en structure textuelle, en mètre, rythme, coupe ou bien encore àgenre de rimes classiques, il est à la métaphore du roman et de la poésie. Donnant dans ce dernier une suite (si bien dans l'histoire, des nouvelles…), un nouveau style dans la littérature française...

Connaissez-vous votre septième et dernier sens qui sera d'ordre d'intuition (Le feeling,le flair, clairvoyance,perspicacité, l'instinct, l'inspiration ou soufflée…).

                                      "Dignus est intrare dominus vobiscum"

                    Il est digne d'entrer, le Seigneur soit avec vous 

                                                      INTRODUCTION

Capture de 7

Je me contente de donner, ci-dessous, quelques exemples significatifs concernant ce chiffre réputé sacré qu'est le 7:

Depuis que la création de notre planète le chiffre sept est sacré par Dieu qui créa la terre en sept jours, sept anges, sept chandeliers, les sept couleurs de l'arc-en-ciel, les sept jours de la semaine, ou les sept notes de musique de la gamme( DO RE MI FA SOL LA SI) …Et les 7 sceaux de l'apocalypse... La liste est longue et le tout se repose sur un chiffre sacré: le sept.

Le chiffre 7 est certainement le plus marquant de tous les nombres. Il faudra un volume entier pour le mentionner dans toutes ses implications et sa relation étroite avec l’histoire humaine, la science, et la symbolique des religions.

Nous allons vers le septième sens, l'intuition. Pour certains et pour moi est le sens du secret de l'humanité (la bienveillance, l'obligeance,amabilité) un domaine que je détaille dans un premier temps puis je m'introduirai par la suite dans le sens figuré pour en arriver à ma première conclusion personnelle.

L'intuition qu'est-ce ? Première définition :par "Intuition ou 7ème sens"  (site.google.com)

« L’intuition peut être définie comme la connaissance directe et infaillible (ou identification) de ce qui est. Elle émane du plan bouddhique (correspondance supérieure du plan émotionnel / astral) et donc seuls les êtres hautement évolués sont de vrais intuitifs. Elle est le fruit d’un contact direct avec le Mental de Dieu.

L'intuition est la perception par le mental de certains facteurs dans la création, de lois de la manifestation ou de quelque aspect de la vérité, connu de l'âme, émanant du monde des idées et étant de la nature des énergies génératrices de tout ce qui est connu et vu. Ces vérités toujours présentes et ces lois toujours agissantes ne peuvent être identifiées que par un mental développé, concentré et ouvert ».

« L’intuition est le produit de la sensibilité développée à un point très élevé. Elle apporte la compréhension comme la lumière de l'âme produit la connaissance, par l'intermédiaire de cette expérience.

Les cinq sens procurent la connaissance du plan physique ; la sensibilité psychique procure la connaissance du plan astral et le mental la perception intellectuelle. Mais toutes les trois sont des aspects de la lumière de la connaissance (venant de l'âme) qui donne une forme à ses véhicules d'expression dans le vaste et triple milieu où l'âme choisit de s'emprisonner afin d'assurer son développement.

Sur une volute supérieure de la spirale, l'intuition est l'expression de la triple Triade spirituelle, la mettant en rapport avec les niveaux supérieurs de la manifestation divine ; c'est le résultat de la vie de la Monade une énergie qui apporte la révélation du dessein divin est dans le monde de cette révélation divine que le disciple apprend avec le temps, à travailler et que l'initié fonctionne consciemment ».

                                  Seconde définition : Deo gratias (grâces soient rendues à Dieu)

Dieu lumineux

Nous avions parlé de Dieu, divinité, de spiritualité, l'âme, du plan bouddhique, de vérité et la triade (trinité) intellectuelle. Nous pourrons définir que dans le mot «intuition» il y a l’instinct et le don. Revenons sur ce dernier, le don (non pas l'offrande, la charité, le bienfait ou l'aumône) mais dans le sens d'avoir un don ( du talent, de la disposition, d'une qualité exceptionnelle ou encore avoir un don inné ou naturel et parfois surnaturel.

Le don est -il considéré comme un sens à part ?

Comment-savoir si nous en possédons de don ?

Le don est considéré, pour moi, comme un septième sens de l'homme normal! En effet nous l'avions ou pas en nous depuis notre naissance ne découds pas avec nos cinq sens mais bien au contraire le don favorise nos sens. Mais alors , si l'intuition est classé comme le septième sens et nous pouvons déclaré qu'il résulte sur peu d'entre nous (la race humaine) c'est pour cela que nous parlions ou pas du tout de deux sens (le mental et l'intuition) comme un sens réel (propre, concret).

Nous savons que nous possédons un don par les cinq premiers sens ( L'ouïe a vue le goût l'odorat et la toucher). Mais ce dont nous devons savoir c'est que nous venons au monde avec un don (spirituel, naturel ou bien qui dort en nous sans vouloir l'activer), bref la vie est déjà un don de Dieu. Le don est pour moi un chemin qui qui relie l'homme à la maîtrise de tous ses sens.

Dans un premier temps nous resterons sur le mot intuition.

J'ai une intuition que notre vie sur terre cache un secret ! Dieu nous a t-il pas tout dit en la présence des prophètes et de Jésus sur terre. Peut-être que cette époque il n’existait pas de livres ou des historiens contemporain pour relater, exactement, cette évidence ! La bible est déjà un point mystérieux. Comment était-il créé et, si elle était réécrite par des hommes du monastère chrétien. Ces derniers avaient un don philosophique pour nous écrire cette évangile biblique. L'écriture de la bible est donc plus fort que le mental et l'intuition. J'ai l'intuition que se sont bien des philosophes les auteurs des Ecritures. Ce but d'écriture leur permet d'avoir le controle de nos pensées chrétiennes et de nous maintenir à leurs églises. 

                             "Beati pauperes spiritus"

                                 Bienheureux les pauvres en esprit

Albert Einstein 01

J'ai l'intuition que le septième sens nous cache la potentialité que l'homme ne connaît peu de la vie et donc il est ignorant (non pas dans le sens propre mais dans sa figuration de l'esprit ou l'utilisation quand bien même du cerveau). Nous utilisons très peu notre cerveau. Certains trop (Albert Einstein), d'autre pas du tout ! Le cerveau est comme un ordinateur on sait le manipuler mais nous la maîtrisons à 25 % de sa capacité (numérique). Nous croyons tous que nous somme des hommes sur-intelligents hors que nous somme loin de tout savoir ! C'est mon intuition n'est-ce pas ! Comment mesurer ou bien faire un quelconque test du cerveau pour savoir son potentiel à 50 % de son intelligence ! Par des tests de QI mais cela n'est qu'une formalité et qui ajoute la connaissance humaine grâce à l'instruction scolaire ou autres..

Non, le septième sens n'est plus que l'intuition car il est formé par pallier et nous pourrons le symboliser tout simplement par le pourcentage (%).

N'y a t-il pas chez l'Homme la curiosité ou le savoir plus ! Jusqu'à déterminer une intelligence supérieur en la machine le computer ( le calculateur, l'ordinateur…), ceci devient donc une "intelligence artificielle".

Si l'homme possède, en lui même, tous les facteurs numériques ou puissances de tous les connaissances du computer que fera-il après ? Il créera un monde à lui-seul, auquel il le dirigera par autrui; puisqu'il sera créer des machines supers puissantes où s'arrêtera t-il ? Un jour, il se proclamera être un "dieu" ! Une Bête et un Anthéchrist, voir même un anti-christ...

Mais j'ai, toujours, l'intuition de m'éloigner de mes sens !

Peut-on remplacer la morale par les paroles de la bible ?

Je dis cela, comme une forme d'intuition, pensons-nous être les seuls Hommes sur la terre !

                       "De  omni re scibili, et quibusdam aliis"

             De toutes les choses qu'on peut savoir, et même de plusieurs d'autres  

Main de Dieu 1

A la question fondamental si Dieu existe réellement, nous avions tous répondu que OUI, mais notre esprit le représente sous plusieurs formes ! Chez le bouddhisme, c'est à la zénitude de l'esprit que remporte le corps, on peut le qualifié qu'il fait parti du 7ème sens. Aussi idem pour les chinois (asiatiques, orient ou autres…), même que les indiens d'Amérique, avaient adoptés les esprits et on pourrai parler de 7ème sens.

L'européen et les musulmans sont à notre identique pensée et ils n'utilisent très peu le septième sens. Mais alors pourquoi nous utilisons pas ce 7ème sens tout au quotidien ? Nous n'avons pas dans nos rituels religions le droit d'aller le chercher ou de l'utiliser ! Oui, mais faut-il, peut-être, avoir la capacité de le faire ? Vous et moi, n'avons-nous pas les dons nécessaires pour se concentrer sur nous-même et de pouvoir consacrer sa vie à la spiritualité? On retrouve, ce dernier chez les moines, les bouddhistes et les chinois car ils ont des traditionnelles rituelles qui se perpétuent de générations en générations.

A la question si Dieu existe, mais où existe-il ? En nous, c'est ma réponse et de même dans notre morale ! A part Jésus-Christ, nous ne sommes pas Dieu, nous ne sommes pas aussi l'esprit de Dieu. Nous sommes sa volonté, sa création, sa morale et nous nous confessions en communauté par la moralité d'esprit (le Saint-Exprit). Nous devons qu'espérer que le meilleur de nous même et avoir le respect d'autrui (6ème sens, le mental phénoménal). Ce dernier n'est présenté comme une valeur à notre propre existence humaine. Nous devons donc rester aux dix commandements de Dieu (table de Moïse) et nous devons le prosterner pour le respect de notre âme après notre mort mais à la condition que si l'homme meurt et ne vit qu'une seul fois ! L'homme en sera t-il déçu si son mental et sa morale l'ont trompés ! Certes après sa mort, il ne le sera pas, puisqu'il ne reviendra pas le dire parmi nous directement. L'existentiel est-il réellement une potentialité ! Il est la cause des nombreuses croyances. Chez les bouddhistes et chez les indiens, cela se nomme la «réincarnation». La Bible préfère le mot "réssurection" ou le retour à la vie. 

                                                    "Doctus cum libro"

                                                       Savant avec le livre

La poing de Dieu ou visage

Notre Dieu nous remet-il pas, lui aussi, sur la bonne route en nous renaissant à nouveau...

A travers le septième sens j'ai fais une connaissance extraordinaire celle qui relie la science de la divinité à celui de la pensée prophétique de l'homme. J'ai rencontré Michel de Nostrodame, il est plus connu sous Nostradamus. Ce qu'il faut dire au sein du septième sens de la vie, c'est le pouvoir qu'on génère. Le plus grand prophète où les prophéties n'ont jusqu'à présent étaient élucidées se trouve dans ce registre de « l'Intuition ». Mais qui est réellement cet homme qui prophétie l’apocalypse ?

 

Capture Nostradamus 01

NOSTRADAMUS par « la vérité sur ses prophétie-inexpliquées (l'ombre d'un doute) :

« Nommé Nostradamus, Michel de Notre-Dame est né en 1503 à Saint-Rémy de Provence en France. Il vécut à la Renaissance au temps des humanistes, notamment sous les règnes prestigieux de François 1er et d'Henri II. Après de solides études à la faculté de Montpellier, il devint médecin et se distingua dans la lutte contre la peste.
Dans le même temps, il s'attela à l'écriture de ses fameuses prophéties, rassemblées en dix livres contenant en tout mille quatrains : Les Centuries.
Ces fameuses prédictions concernent le futur, et celui sera dès lors, comme les érudits de son époque, plus connu sous son nom latinisé. Nostradamus dit les avoir écrites pour le profit de l'humanité, elles feront d'ailleurs bien longtemps parler d'elles.


Il y prédit notamment la mort tragique du Roi, au cours d'un tournoi : *"Le Lyon jeune le vieux surmontera, en champ bellique par singulier duelle. Dans cage d'or les yeux lui crèvera. Deux classes une, puis mourir mort cruelle". En juin 1559, en effet, le jeune britannique Montgomery affrontera Henri II, Roi de France, au cours d'un des derniers tournois de l'ancien temps. La lance du premier se rompit sous le casque d'Henri II et lui transperça l'œil. Le Roi agonisa pendant dix jours, et mourut comme l'avait déjà annoncé Nostradamus à la Reine en entretien privé. Il avait cependant écrit et publié ces mots quatre ans avant la mort du Roi.
Dès cet événement, la célébrité de Nostradamus dépassera largement sa région, et son époque. Protégé par Catherine de Médicis, il deviendra sous le règne de Charles IX conseiller et médecin royal.

*Le lyon ieune le vieux surmontera,
En champ bellique par singulier duelle,
Dans cage d'or les yeux luy creuera,
Deux classes vne, puis mourir, mort cruelle.

Les quatrains les plus célèbres montrent qu'il n'est nul besoin de compliquer l'explication des vers pour voir se révéler les événements, ce qui est le défaut de nombreux traducteurs passés.  En effet, on a pu reconnaître sans le moindre doute la réalisation de certains événements de l'histoire, comme l'exécution de Charles Ier d'Angleterre, puis la Révolution Française : "La tête bleue fera la tête blanche", l'avènement de Napoléon : "Un empereur naîtra près d'Italie", la dictature d'Hitler, etc. Il est aussi question d'un chef portant du chaume qui combattra contre les Turcs. Ce fut la bataille de Navarin en 1821.
Aussi, Nostradamus annonce la découverte des Écrits de la Mer Morte, décrit l'assassinat de J.F. Kennedy à Dallas et dévoile les mystères qui l'entourent, la restauration des Jeux Olympiques par un français, la Guerre du Golfe… Il évoque "la Rose" qui régnera en France, les deux septennats de François Mitterrand, et l'avènement de Jacques Chirac après deux tentatives infructueuses.

Aujourd'hui encore, des analyses lui sont consacrées et les chercheurs débattent de la pertinence de ses prédictions. La première traduction de l'intégralité des célèbres Centuries de l'astrologue et médecin provençal de la Renaissance permet de porter un regard plus global sur l'ensemble de l’œuvre, en passant en revue tous les événements historiques d'importance, les reliant aux quatrains des Centuries, et ceci avec la volonté de ne pas torturer les vers ni transformer les mots.
Tous les événements importants y figurent, sans exception, et d'innombrables quatrains, jusqu'alors délaissés, paraissent d'une clarté prophétique étonnante. Plusieurs centaines de quatrains, traduits pour la première fois, évoquent en détail l'histoire de la France et de l'Europe, les guerres, mais aussi les inventions modernes, les changements, les progrès, et nous préparent à l'avenir...

Jusqu'à récemment, on ne savait pas vraiment combien de prophéties des Centuries c'étaient réalisées. En effet, on a vu de très nombreux commentaires des quatrains rédigés par Nostradamus, réalisés par des exégètes toujours convaincus, mais tous ne s'attachèrent qu'à un nombre réduit de quatrains, certes troublants, mais jamais suffisants pour permettre de regarder les Centuries d'une façon statistique.
Ceux-ci se heurtèrent à plusieurs problèmes : Culturels, le style de l'époque et les références latines, notamment géographiques ; d'organisation, relier les quatrains comportant les mêmes termes mais séparés volontairement par l'auteur ; et d'état d'esprit, chacun voulant mettre en accord le texte avec sa propre théorie, politique ou ésotérique. Les Centuries passent donc, mais à tort, pour un texte obscur et confus. Or, pour avoir une opinion sérieuse sur l'éventuel talent prophétique de Nostradamus, il faut évidemment considérer l'ensemble de l’œuvre et la comparer aux événements de l'histoire prédits.

Combien donc de prédictions semblent être avérées par les faits historiques survenus entre l'époque de Nostradamus et nos jours ? Sur les 1024 quatrains des Centuries, il y a environ 800 quatrains que l'on peut relier clairement à des événements effectivement survenus. »(Wikipédia)

Ces quatrains m'interpellent et je cours vers lui comme un poète qui se jette sur sa poésie. Sauf qu'il y a l'ombre d'un doute et je me pose encore la question : peut-on lire dans l'avenir ?

Les historiens eux disent que les prophéties n'étaient autres qu'une chronique d'époque et que le futur vient du passé !

Je me mets alors en méditation, sur mon moi, et j'écoute la voix qui me guide à présent à l'oreille. Comme un message venant d'ailleurs, qui me dit être « le messager7 » puis un songe me fait apparaître Jésus en élévation dans une église maternelle. Il me dit ceci: "Continus de rassembler mes brebis". J'ai pensé à Pierre (l'apôtre), puisque dans un EMI, il m'avait redirigé vers la Terre, et me rappelant de ceci: "« Pierre le Romain qui fera paître ses brebis à travers de nombreuses tribulations. Celles-ci terminées, la cité aux sept collines sera détruite, et un Juge redoutable jugera son peuple.Fin ». Je conçois ce qu'il me dicte et je me mets à l'écrire en me concentrant sur la voix qui me guide spirituelement, moi Messager7 par les voix intuitives, parmi, celle de Pétrus romanus et voici mes premiers quatrains : 

                                 " Lex est quod notamus, errare humanum est"

Ce que nous écrivons fait loi, il est dans la nature de l'homme de se tromper

Capture St-Expédit

 Poésies prophétiques de Pétrus romanus  

"Les odes de la prophétie du messager7"

 

 

 

  

  

Saint-Expédit, l'officier romain est son "Saint-protecteur"

 

 

Saint Expédit Ô martyre romain vénéré

Confiant de ton secours, toi qui étais martyre

Aux mythes de la persécution Dioclétien

Que ta conversion au christ ne fut fait martyre,

En l'an Trois cent trois, décapité pour chrétien.

Toi l'officier romain d'Arménie au nom Elpide

Converti, « hodie », marquant ta main droite d'une croix

Refusant « Cras » appels du mal corbeau trépide,

Tenant main gauche bras baissé, tenant palme, je crois.

Ta forte immixtion déplaît Pie six, pape

L'église et évêque créole, t'ont ôté

De l'agenda afin que ton nom soit soupape !

Le dix-neuf avril, est ta fête à nos prières, à doter.

Ta couleur rouge symbolise la puissance

Nous t'implorons grâce, fidélité à Jésus

Pour nous, Saint Expédit, apôtre des consciences

A nos issues sur terre, toi, près de Jésus.

Messager7- Saint Expédit

 

Big bang

L'origine de la Terre et des hommes

 

Du Big Bang vers la Fin d'un monde 4,5 milliards d'années !

 

Au début la Terre n'était qu'une boule de lave en fusion

 

Le Big Bang

 

Au commencement, il y a ni univers

Ni de vide, ni de temps encore moins de matière.

D'espace, d'énergie puis il suffit d'un tiers

De seconde, Dieu, de ses mains créa Big Bang.

Infiniment précis pour créer l'univers.

Il est accompli d'un espace qu'est l'ère

Le temps prend tout à coup un sens qui soit si fier,

Qu'après la fin de cette fusion qu'est le Big Bang.

Il y eu formation de boule de feu d'enfer

De laves en fusions s'activent, créant la Terre.

A 4,5 milliards d'années du monde d'hier.

Il n'y a ni nature ni être vivant.

Encore moins d'animaux c'est le trou de fer.

Règnent une intense activité d'atmosphère

Une sismicité et vulcanologie offerts

Au vapeur d'eau et dégage des gaz puants.

 

Dieu en fit de même pour la création d'univers

 

Dieu créa l'univers et sept planètes actives

Créa après que la fusion à son cœur

Soit entièrement refroidi par de vives

Formes de solides croûtes qui soient d'ardeurs.

Même si l'aspect n'est pas si accueillante

Naisse à son noyau par cette absorption

Un autre miracle de Dieu, l'époque vivante

La vie sismique, donne une terre en formation.

Puis en se refroidissant, la surface terrestre

La vapeur d'eau s'est condensée doucement

pour développer des océans en reste

A venir à la création des continents.

La vie se manifeste sur terre par des bactéries

Mais avant la nature prend son activité

La terre sortant d'enfer s'éveille de féeries.

Dieu créa une terre de passivités.

 

Une terre de géant

 

A 3,5 milliards d'années de notre ère

La vie n'est apparue dans des cellules attribuant

La vie organiques procaryotes mais le Père

De la terre à créance il conçoit des géants.

De cette époque jusqu'à 2 milliards d'années

Il n'y a pas d'empreinte d'évolution

C'est comme si Dieu abandonne son idée

Puis la cellule eucaryote fait apparition !

De ces tous géants mammifères naisse le singe

Les chimpanzés, comme tous les autres animaux.

Pour nous ils sont des eucaryotes, les singes .

Mais pour Dieu à la création de la terre et d'en haut.

Dieu les observe et fait allusion d'une chaîne

Alimentaire pour nourrir certains battants !

Les premiers mammifères singes déchaînes

Les repas des dinosaures que sont les géants.

 

La première colère du créateur

 

A l'extinction des dinosaures sur terre

Par un astéroïde des poussières causant

Le choc qui aurait voilé l'atmosphère

La température terrestre s'abaissant…

Le premier pas commence par le déluge

La terre des géants ressemble à un enfer

Dieu projette un corps céleste qui purge !

L'astéroïde va faire un miracle d'enfer.

L'apparition de l'astre déplace la terre

Le monde est secoué par la sismicité

Fort cédant tous les forêts carbonifères

Aux arbres séquoias géants en sont cités.

Dieu a voulu que sa création soit belle

La terre est un enfer et le créateur

En fait un paradis en créant une nouvelle

Qu'il le baptise terre des cieux d'honneur.

 

Les premiers hommes naissent

 

A 1,3 milliards d'années les premières

Grandes apparitions de vie des chimpanzés

Les premiers organismes multicellulaires

Sont apparus et sont développer sur Terre.

C'est alors que le rythme de vie créative

De manière fulgurante va s'accélérer

Prenant des allures que seul Dieu s'active

Vouloir son univers soit bien représenté.

Dieu créa les premiers êtres d'apparence

Humaine l'après chimpanzé évolution

D'une race multiple qui s'exprime en errance.

Se regroupe en se cloîtrant de reproduction.

Cependant les premiers hommes naissent de terre

Pareil aux animaux évolutive vivant

Sous des grottes pour mieux se protéger de l'ère.

Maîtrisant des outils, du feu et se vêtant.

 

L'homme actuel est né

 

L'homo-sapiens-sapiens est créé à l'an deux cent milles

Une époque préhistorique faisant une mention

De la présence de groupe individus hors ville

Puisqu'ils sont des grands nomades en action !

Ils se nourrissent pour survivre au cueillage

De chasse, de pêche, d'eaux venant des ruisseaux

Le plus souvent sous des grottes de passage

En se protégeant du temps et des montées d'eaux.

Pour se distraire ils se fabriquent des armes

Travaillant le silex pour construire des javelots

Des hachettes en pierre et des massues charmes

L'envie des chasseurs rapportant gibiers en lot.

Ils échangent des signes et des murmures

Font des dessins aux murs des grottes pour mieux parler.

Notre première écriture est la peinture,

La sculpture et des signes gestuels pour s'exprimer.

 

L'homme prend conscience de son intelligence

 

L'homme primaire prend conscience de l'intelligence

Il prend conscience de la mort et de même de Dieu.

Ce dernier les a laissé à leur propres expériences

Sans vouloir intervenir, ni se montrer qu'il est Dieu.

De nombreuses créations vont changer le monde.

L'homme s'accroît rapidement tout en se déplaçant.

Il suit le plus habile des leurs et le chef se fonde

Par une volonté à tous de n'être qu'un remplaçant.

L'homme connaît l'amour et corps le partage.

Il connaît la douleur, la tristesse et le bonheur.

Il sait reconnaître la différence de ses entourage

Du singe à l'espèce qu'il est soit homme d'honneur.

Avec ses multiples femmes il enfante la vie

Les femelles ont le rôle de mère au local

Elles établissent et confectionnent l'envie

Un sentiment naturel envers eux cordial…

 

Dieu nous oubli pendant 188 milles ans !

 

Ceux qui se passe à l'épopée est pour l'homme

Un fait marquant de notre histoire jurant un oubli.

Dieu nous oubli nous laissant vivre gentil-homme

Dans un monde riches et abondantes établis.

Ils nous faut cent quatre-vingt huit milles années

Pour arriver à peupler tous les continents !

A se construire des petites habitations

Sur toute l'ensemble de la terre et ses continents !

Le mystère reste encore une énigme périodique !

Dans la recherche de la vérité une question

Reste à nous le poser, pourquoi Dieu abdique

Son peuple à leurs choix de destinations ?

Dieu nous fait donc sa plus grande confiance !

Il est ailleurs s'occupant d’autres dans l'univers !

Ou nous laisse t-il libre de vivre sans prudences !

La terre et l'univers sont peuplés d'être pervers…

 

L'homme cherche un Dieu pour croire à la vie !

 

L'homme pour subsister à la vie à besoin de croire

Non plus à un chef de village mais à un Dieu !

Son intelligence lui révèle à son histoire,

Comme un besoin d'imagination épieu.

L'humain va croire que Dieu est dans toutes matières

Dans tous les signes terrestres comme le temps !

Comme la beauté de son environnement soit fière,

D'avoir un monde de parfait bonheur de printemps !

Ils adorent la pierre, le ciel, la mer, la montagne,

Faisant des fêtes de joie aux promises d'un Dieu.

Des sacrifices y sont dédiés à la magne

Quotidienne que le ciel leur envoie des cieux.

L'homme se départagent et sédentarisent à vie.

Ils construisent des cités et des dieux vulnérants.

Ils espères du ciel un miracle à ajouter à leur envie

Personnelle, comme croire à un besoin errant !

 

Un faux miracle des cieux va modifier notre espèce et mode de vie !

 

Nous voilà six milles ans en arrière de notre ère.

Un faux miracle va modifier notre être vital.

Nous sommes au Proche-Orient où des lumières

Venant du ciel éclairent la terre d'un fuseau total.

Une machine venant d'espace doucement se pose

Sans bruit pas trop loin d'une civilisation.

Cette dernière ne s'est trop penser, ne s'oppose

Pas à agir pensant à une apparition.

Un vaisseau venu du ciel est fait insolite !

Ce fut la première fois dans l'histoire qu'un secret

Ne soit dévoiler et par preuve qui sollicite

Elle est banni de la bible et reste discret.

Pourtant après quelques années l'homme évolue

Trop vite même, il laisse penser que son évolution

N'a d'attrait d'un monde, qu'une aide soit élue

Dans l'apparence n'est rien qu'une solution !

 

Le point commun de plusieurs peuples !

 

Si l'origine de ses grandes citées et villes

Celui de l'écriture, de sa richesse les Sumériens

Qui vivent à Sumer, dans le Sud d'Irak ville

En l'an cinq milles de notre ère, des nouveaux liens.

Il en est de même en Égypte pour son peuple

Où les égyptiens de par leur complexité

Sont fascinant par des richesses du peuple

Gouvernant qui sont des grandes divinités.

Le peuple Inca au Pérou en sont d'éloges

Leurs richesses en architectures sont fascinants

La technique de travailler en groupe déloge

Plus d'un humain et il reste époustouflant !

Cependant tous ces peuples ont une ressemblance.

Leurs architectures et Dieu ont un point commun

Des temples pyramidales font outrances !

Les pyramides D’Égypte, Pérou, n'est pas humain !

 

Dieu revient vers nous !

 

Profitant certes de cette rencontre extra-terrestre

Des échanges contre nature font l'évolution.

Cependant le peuple est soumis aux prêtres

Obéissant aux idées de leurs soumissions !

Des villes comme en Égypte, au Pérou, Inde, Chine

Naissent de façon pyramidale, idem

La construction l’Atlantide-City aligne

Mon intuition d'avoir un peuple ibidem.

Un peuple esclave d'extra-galactique

Aux épreuves de travaux forcer par des Dieux.

Ces derniers ont contribué par leurs techniques,

Aider l'élévation, par des vaisseaux odieux.

Cependant Dieu fait révéler le déluge

Dieu revient vers nous, pêcheurs, pour nous tendre la main !

C'est par le déluge il montre son subterfuge

Que nous savons que Dieu, nous a aider en vain.

 

La fin d'un monde extra-galactiques la vie d'un nouveau monde

 

La fin d'un monde du à un grand déluge peut-être

Qu'une explication plausible d'une fin,

D'un monde horrible qui a pu permettre

A la terre de se développer enfin.

Après que les pluies torrentiels cessent le déluge

Cause toute la perte humaine et Dieu

Promet qu'il n'y aura plus de déluge !

Un havre de paix descend sur terre par Dieu.

La fin de ces civilisations de prêtres

Fait revenir les humains à accepter Dieu

Comme sauveur de l'humanité et mettre

Une religion qui nous soit celle du bon dieu.

Mais le peuple vit sous pression de gouvernance

L’Égypte est dominé par son empereur Romain

A rompre les lois divins pour se mettre en avance.

La paix divin n'aura pas de surlendemain !

 

Jésus

Le fils de Dieu, Jésus est parmi nous

 

Jésus est né fin septembre an sept en Judée

Bethléem, puisqu'il est né protégé des cieux

Pour cause qu'Hérode tuant tout mal à l'idée

Que Jésus devient roi des Juifs, est soucieux.

Jésus est fils de Joseph le charpentier du village

De Nazareth et de sa mère, Marie, selon

L'évangile Saints Matthieu et Luc, le sillage

De Jésus en ce monde n'est d'esprit conception !

De même selon la bible Marie est vierge

Mais ce n'est qu'un mythe de clergé paroissien

Pour apporter un symbolisme de foi converge

De sainteté et de foi à chacun des siens.

Jésus est le premier né d'une famille

Appartenant à un milieu d’artisan aisé

Jésus n'est d'apparence un homme qui brille

Par le choix de Dieu de lui faire représenté.

 

Croire en Jésus, à Dieu et au Saint-Esprit

 

Ils chercheront en vain ses traces sur terre

Pour enfin le disculper d'un faux événement

Qui sera l'accuser à tort et sur la terre

Quant à révéler aux fidèles qu'on nous ment.

Donnant un nom à sa famille marie,

Yeshua bar Yehosef Jésus fils Joseph 

Et sa mère reste sainte Maria, Marie    
A son père reste brave Yose, Joseph.

Pour lui en ajouter un fils et union femme

Yehuda bar Yeshua, Judas fils de Jésus

Maramene e Mara et Matya l'infâme

D’athéiste qui songent un sucés en Jésus.

En réalité foi en Dieu exclue preuve

Historique ou pas ce n'est esprit ni corps

Mais âmes à sauver ce qui reste épreuve,

A croire en lui sous forme de foi ni corps.

 

"Nascuntur portae, fiunt oratores"

On naît poète, on devient orateur

 

FIN de la première partie...

Dans la partie suivante, nous trouverons, tous les poésies-prophétiques guider par Pétrus romanus (l'Eglise) et l'arrivée de Pierre le romain pour le dernier jugement des papes.

"In fine

A la FIN...

En vérité les jours sont proches...

La grande étoile brûlera pendant sept jour

Des fumées laisseront apparaître deux soleils

Le jour d'après les cris de toujours

Quand le pape en place sort de son sommeil.

Laisserons tomber la dernière grande puissance

Comme l'avait voulu le fils de Dieu vivant sur terre

Nous assisterons au premier signe qui d’aisance

Nous avertirons la fin des monastères.

Que rudes armes se lèveront et brandiront

Dieu va nous mettre en défi de tentation

Restons ferme en notre propre intuition

Pour ne pas perdre notre nation.

  

Pétrus romanus textes révélateurs & poésies-spirituelles intuitives ©

Photos du web, protection auteur "Les Singes de la Vérité"©

 

 

 

 

 

29 mars 2017

Sur les chemins des Moutons, Je vois, j'entends, je dis Tout ! De Pétrus romanus (1ère Partie)

 

Capture jaquette sur le chemin des moutons

Sur les chemins des Moutons Je vois, j'entends, je dis Tout !

De Pétrus romanus

AVERTISSEMENT

Cet essai roman-poétique est une œuvre fictive à caractère de réflexion.

Cependant l’œuvre est basée sur la pure fiction à des événements réels.

Cet essai n'a pas de vocation à des pensées religieuses et ni de sectes.

Ce livre n'a pas aussi de dessein d'être historique, il reste même virtuel.

 

« Un essai est une œuvre de réflexion portant sur les sujets les plus divers et exposée de manière personnelle, voire subjective par l'auteur. Contrairement à l'étude l'essai peut-être polémique ou partisane ».(Wikipédia)

Plus souvent aux textes littéraires qui se prêtent à la réflexion philosophique. L'essayiste que je suis vous introduis dans cet essai par un domaine d'une expérience personnelle qui épouse le Roman (classique, politique ou policier), à la Poésie donnant ici un Essai Roman-Poétique inédit.

« A exagium » un poids, un appareil mesurant pour vous un « Néo-Roman-Poétique ». Qu'il soit construit : en vers, en structure textuelle, en mètre, rythme, coupe ou bien encore à genre de rimes classiques, il est à la métaphore du roman et de la poésie. Donnant dans ce dernier une suite (si bien dans l'histoire, des nouvelles…), un nouveau style dans la littérature française...

                                                                                   

                                                       INTRODUCTION

De l'animal à l'Homme on sent la différence, l'animal est avancé pour se débrouiller dans la nature. L'Homme est le dernier qui croit que la nature est à l'extérieur...

Si l'animal a une voix et qui parle à l'Homme, saura t-il mieux le conseiller de bien partager équitablement la nature !

Une fable m’avait guidé à La Fontaine, cet illustre poète français de grande renommée, principalement pour ses Fables et dans une moindre mesure ses contes licencieux.

 

Il était une fois...Sur les chemins des Moutons Je vois, j'entends, je dis Tout !

 

Chien loup moutons

Des moutons qui vivaient en pleine nature aux champs des prairies plus vertes que de saisons. Rien ne les dérangeait pas même les renards et les loups dangereux. Ils vivaient de l’herbes fraîches, des forêts du cœur, aux jours du bonheur. Leur vie à chacun n’était qu’un vrai roman-poétique, il reste donc à le montrer.

Un beau matin, on retrouvait un bélier qui était pendu par sa corde sur la falaise. Pourtant rien ne pouvait faire penser que ce fut là un accident ordinaire. Il reste des suppositions que le chien préféré du fermier, Chienloup, aurait pu être derrière cette pendaison et par quelles raisons apparentes l’a t-il poussé à réaliser de tel acte ?

Chevrodor et Bouc sont deux moutons justiciers et vivent paisiblement dans cette ferme et prairie. Ils décidaient de mener une petite enquête afin de pouvoir élucider cette étrange affaire ! Au prisme de la moralité de la vie, nos deux agents navarins vont sur les chemins des moutons et ont comme devise : « Je vois, j’entends et je dis tout » .

Si moralité existe dans cette histoire policière, il en est de même pour la philosophie de la vie. Comment ne pas vous raconter une belle histoire sans faire aucune réflexion ? Il faut se dire : au moment où nous sommes dans la nature, nous revenions au cercle des animaux .

En parlant de la moralité contre la poésie, n’est-ce point ainsi, Jean de La Fontaine, qui semble lui-même, devancer les objections de son juge en cherchant dans sa préface en 1668 à minimiser le rôle des moralités dans ses propres Fables ? Dans la poésie, nul n’est besoin de surligner en vers la fable morale puisque cela se voit de soi-disant. Nul est donc le besoin de les traduire car la poésie n’est qu’une beauté de rime, que couche l’auteur, les beaux mots. Et puis la vérité est t-il si vrai qu’en elle est dite sous silence ? Ce n’est là une métaphore de fables qui n’ont que le genre à faire réveiller la moralité.

« L’Homme de pouvoir devient un loup pour sa propre race ; tandis que l’Homme sans pouvoir devient donc un mouton ».

« Il est plus simple de faire parler des animaux que de communiquer avec des humains ».

« Pour communiquer avec les humains il faut apprendre le langage des animaux ».

  

 

Chien loup 2

Le loup qui se croyait être un renard !

Un jeune loup s’empare d’un repas laissé sur l’herbe par des moutons bêlants à toute prairie. Sur la seconde, le loup s’en lécha vite babine, s’en rapprochant d’une brebis près d’un bélier, il tient ce codage.

- « M’en ferez-vous, moutonne, de vous aviser à laisser des mets sur cette herbe et qui de grâce m’appartient car je suis le Roi Loup de cette vallée. Ici, vous faut remarquer le ruisseau coule aux laves de l’avanie ».

 Le Loup allant de ce pas se retourner à ses sous-maîtres de camouflet, fut une tromperie et s’en prier garde lance son hurlement à se coder :

-  «Moutonne on dit de vous que vous n’êtes la bienvenue sur nos terres d’acoquinements. Ne serez vous la moutonne qui sera dire à vos chiens et votre berger, notre refuge. A ce point je vous suggère tout simplement et sans différend de vous effacer de nos regards, où nos gueules auront l’envie de vous croquer, si vous persistez, à heurt. Selon vous être responsable à la dégradation subite à votre présence qui de vous, pleine de chair sous cette moutonnante de printemps, au souhait de rester ici ! Vous imputez nos désirs qui pourraient nuire à votre vie et cependant nécessite l’intérêt de vous faire responsable à autrui. Dans ce moment très conflictuel et, dans le même temps, exprimerez le désir aux autres loups, qui sont derrière moi, de prendre une chaste décision à vous, ainsi, à votre bélier. Il me paraît alors logique et vu votre présence qui commence à affamer mes hôtes louveteaux que vous partez de votre gratitude ! Dans un souci d’apaisement et dans l’intérêt de tous les loups je vous informe inéluctablement que vous endommagez l’état de nos appétits mais aussi l’ambiance du moment et cela à tous mes sous-loups de cette vallée. Aussi je serai très gentil de vous mettre ailleurs en vous proposant à tous les deux de nous suivre dans nos tanières, afin, de laisser cette herbe au propre de son vert sans que rouge tapisse ! Toutefois, je reste la gueule ouverte à toute mastications et la possibilité d’affecter votre moral sur un corps sain ».

Les moutons à ce codage prirent les pattes en avant vers la descente et non moratoire. Mais, n’ayant de fiers allures, ils n’avaient cependant guerre céder à sa demande et qui n’était pour eux que de piètrerie.

Le Loup, se voulant ressembler à son compère, le Renard, n’eut point alors de ruse à ruser les ruminants. A chacun d’apprendre à se connaître, tel est là, le premier soin à un mortel. On n’a pas de « loup dire » que tous loups sont dangereux pour tous animaux. A qui plus rusé qu’un renard n’aurait chanté tel refrain, pour causer peurs, aux doux agneaux. Ces deux brebis continuent à vingt lieux de là, de brouter l’herbe grâce, sur le chemin des moutons…

« Sur les chemins des Moutons...© »

 

Chien loup

 

Le mal dchien-loup touche tous ceux qui le suivent

Oui, Chienloup, je crois qu'on le surnommait ainsi.

Mais il s'est suicidé en galère de sa vie

Saimphiloup l'avait bien aidé, de même Loupssi,

A l'embauche déraison, ô infâme envie !

Je vais quand même faire une investigation !

Pensez-vous que son sort n'est pas l’œuvre Divinestre,

Cette chienne, maline et aux pires actions !

Je n'avais pas confiance en elle, mais si traîtresse !

Oui, ils sont tous des démoniaques dans ce pré.

Le suicide du bélier n'avait rien changé !

Chienloup se croyait protéger du grand fermier,

Ce dernier m'a déçu, car il a bien changé !

Déçu ou bien trompeur il reste qu'un pitre menteur.

Je pense, Sainphiloup, nous cache autres choses 

Il sait se protéger derrière tous les menteurs !

Ce fait-il de lui un complice qui ose ?

  

Ouvrir une investigation n'est qu'une énigme !

Ne pas voir dans le jeu de Chienloup même tort

C'est de lui donner toujours raison, extérieure.

Qui était t-il ce Chienloup, boulimique à mort ?

Pour être l'un des auteurs d'énigmes intérieures.

Il était chien chasse au Galon, au début,

Dans une autre ferme et à but éducative.

Qu’un simple chien, il grimpait sur autrui, à but

De gagner par son maître, une confiance active.

Bref, un ego et même un narcissique butor

Un malin, Chevrodor, un rusé en somme.

Il sait s'y faire devise : nul chien n'a de tort !

Est-ce qu'il avait peur de lui, son maître-d’homme ?

Non, Chevrodor, le maître-chien l'a mis ailleurs.

Ouf, bon débarras, agent Bouc, mais la suite !

D’un simple chien ferme il est devenu le meilleur !

Comment fait-il ça, agent Bouc, vite une poursuite ?

 

Carriériste, sa carrière rapide évolue !

De chasseur au chien de troupeau, quel vie de chiens ?

Ce chien-loup était selon vous en bas d’échelle

Mais pas du tout, il collectionnait que des liens

Pour devenir un chien de garde « soldanelle » .

Était-il un vrai chien de garde tout simplement ?

Non il paressait un dirigeant qui paraître !

Il aimait donner ses ordres aux faibles aimants

Tout en abusant de leurs charité d'être.

Un goujat, un loup, un renard, ce n'est pas tout !

C’est un abuseur de nos moutons de ferme.

Un pervers narcisse qui se croyait loup partout

Il n'aimait pas qu'on le rabaissait, en terme !

Depuis quand l'aviez-vous connu, Bouc, ce Chienloup ?

Oui, hélas pour peu et jadis à mes prémices

J'étais agneau, il était là chez Sainphiloup

Je suivais chaque jours sa vie de chien propice.

 

Le choix d'un jugement n'en font qu'à ses pairs !

Il est vrai le choix du juge n'en fait qu'à ses pairs

Les maîtres-chiens n'étaient pas des bons juges

Ils nous avaient prévenus qu’un départ sous l'ère

D'un bon signe du fermier vers un autre préjuge.

Puis il était le premier chien ferme décoré

Ce fut quelque part dans une raison subite

De le garder et d’en faire un modèle doré

Pour tous les autres chiens de ferme flemmards, stupides.

J'apprenais que Sainphiloup l’appréciait si bien

Qu’il lui faisait des préparations pour les foires.

Il montait vite ses grades et on le voyait bien

Un vrai chien de carrière me direz-vous sans croire  !

Le dernier concours, à la foire, le place premier .

Il avait cependant des faveurs de la ferme.

Ce dernier à l'embauche déraison du fermier

C'est déjà un indice, me direz-vous aussi !

 

Chien loup 4

 

Des collaborateurs unis par un accord

Des collaborateurs unis par un accord

Loupssi n'était le seul associer de la ferme

Une nonce de bureau était amie proche alors

De ce Sainphiloup, l'actuel élise en terme  !

Un second indice, Chevrodor, un adjoint !

Mais est-ce égal pour Chienloup cette embauche ?

J'ai mené enquête il y a bien une lueur

De propre aux ordres des fermiers qui sont proches !

Sainphiloup et Loupssi avaient bien affirmés 

L'offre aux autres chiens de garde de la ferme

Sauf qu’ici deux chiens-gardes pourraient confirmer

Un berger gris et l'autre une chienne terne.

C'est le rôle qu'avait Loupssi de se confesser

Aux maîtres-chiens pour les dissuader ce rôle

Donc Sainphiloup privilégiait à pousser 

Chienloup dans sa préparation sur sa parole !

 

Pour des raisons d'ordres dirigeantes des fermiers !

Ce vice de forme passant outre d’états collectifs

Donnait Sainphiloup la main mise aux affaires

Un pacte entre maîtres d'ordres affectifs

Donnait pouvoir à Chienloup le droit de tout faire.

Lui confiant d’être le chef des chiens de garde du pré.

Il avait l’honneur d’être le meilleur chien de garde

Les autres chiens jaloux le veillaient de près.

Bref, un chien de troupeau mettons-nous en garde !

De nous, il n’avait pas l’étoffe d’un gentil chien !

Pour raison de non respect il chassait une chèvre

Sainphiloup pensait de ce rebelle que du bien,

Hors ce n'était pas les avis des autres chèvres...

Pour nous, Chienloup n’était qu’un gardien très gourmand

Avide et le mal habitait son être

Il avait toujours raison devant tous plaignants.

Une complice était cette chienne, Divinestre !!!

 

Une nouvelle équipe à abord d'exemple

C'est évident, Chevrodor, une complicité

Une nouvelle équipe au abord d'exemple

Sous régie de plusieurs dirigeants de fermiers

Il y avait Loupssi, puis une autre dirigeante.

Sainphiloup donnait raison les affaires aussi

Des années sous son règne dirigeante

A supporter l’humeur de ce fermier Loupssi

Un gérant supérieur à langue intrigante.

Les maîtres-chiens se retrouvaient chaque midis

Autour d'un bon repas et loin des cuisines

Parlant affaire à un thème qui lie l'érudit

Mais aussi d'avenir en comparse d'usine.

Ils parlaient de la future élection, de peur

Que Chienloup ne pouvait pas être élu, chose

Qu'il ne fallait jamais en bavarder, d’ailleurs,

Car Chienloup se croyait si sûr, c’est quelque chose !

 

Chien loup

 

Le comportement d'ego de la chienne, Divinestre

Lors d'une investigation j'ai remarqué dans le pré

La chienne, terne, traîtresse, Divinestre

Avait donc, un comportement plébiscité

Dans l’estime de ce chien loup, son chef-d’orchestre !

J'ai pris du temps à comprendre son complot

Son regard mielleux au goût d'orange amères

Endormait tous les moutons et même les plots

Elle me toisa légèrement comme une génère.

Je sentais, en elle, une traîtresse des loups

Comme si elle fuyait ma présence et fit silence.

Par maintes fois, elle oscillait l’œil à Chienloup

Qui était placé juste derrière moi, en transe !

J’avais l'intuition d'ego par son comportement

De comparse qui vous éblouissait d’envie

Cette chienne manipulatrice simplement.

Une chienne-louve qui mentait aux autres.

  

Divinestre, une chienne pervertie

L'interrogeant sur le suicide du bélier

Tel fut ma surprise de n'en savoir plus sur elle

Un résultat anti-mystique d’associer !

Sauf qu'elle ne paraissait plus sûr d'elle !

Sa course poursuite vers Chienloup pour ce bélier

Était liée de mensonge couvrant son maître.

Est-ce Chienloup était son amant pour s’allier ?

Pour moi il y a compère qui se cachent, peut-être.

Elle n'en rajoutait plus me dirigeant autre part !

Ma première vue me peinait de Divinestre !

Elle n'est pas à sa place ici, mais quelque part

J'ai pu voir en elle une perverse maîtresse !

Une chienne aux satanismes perversions

D'après autrui elle amorce ceux et celles,

Par ses sentiments sincères et sa séduction

Puis vous emmène tout droit dans son piège à grêle.

  

Mona Lisa une chèvre Joconde mystérieuse

Chevrodor, j'ai interrogé par la suite Mona

Une chèvre forte aux regards de la Joconde

Un spectre à drille et mystérieux coutelas !

Pardon, j'en juge ainsi par intuition d'ondes.

Notre interrogation sur le suicidé

N'avait rien apporter de plus à ma liste

Elle était absente d'objection élucider !

Me déclarant plutôt ce contrat finaliste.

Oui, Chevrodor, elle allait quitter ce cheptel

S'il n'avait pas eu la Moutonne maboule.

Ce différent n’est pas vraiment accidentel,

Car Chienloup n'avait pas signaler la foule.

J'aimerai bien la connaître et la questionner,

La seule qui m'a mis un rappel de Moutonne,

C'est Mona Lisa la Joconde à espionner !

Il y a du mystère dans cette affaire traîtresse !

  

Comment a t-il évolué en tant dirigeant ?

La nouvelle bergère m’avait interrogé.

N'étant point une employée lors du suicide

Elle croyait à cette version sans proroger,

Faisant décupler ce chien-loup de ce suicide.

Je pense qu’il y a une autre raison dessous !

J'avoue de l’amertume pour cette femme

Qui juge, sans connaître les faits qui nous ont sciés.

C’est évident pour nous, Chienloup est infâme,

Que peut-on dire de ce chien loup à vocation

Gourmand, carriériste, pervers narcissique ?

Tous les sauces résultent à mauvaise gestion

Pour les moutons de cette ferme si classique !

Comment croire à Chienloup en tant dirigeant ?

Quelle cause, quel but plaît-il à la bergère ?

Pourquoi Sainphiloup l'avait-il fait dirigeant ?

Trop de questions à se poser restant mystères !

 

Chien loup moutons 02

 

Un Loup ce chien-loup dans toutes perversités

Sur le suicide, il rajoutait, ne pas saisir

Le but du bélier qui était un brave

Un bouc sans histoire et sans le moindre désir

Père de famille ayant des problèmes graves.

Les moutons disent qu'il avait menacé de mort, 

Chienloup, qui l’avait poussé de la falaise !

Le bélier réclamait-il l'aide à son sort ?

J'avoue n'avoir pas eu de réponses lucides.

Un loup ce chien-loup dans toutes perversités

Il détournait l'enquête le trouvant inutile !

De plus les chèvres ne font des diversités.

Toute la ferme en voulait Chienloup, quel mobile ?

Il s'est suicider en tombant, tout est fini !

La vie a reprit, maintenant dans la ferme !

J’ai un janotisme qui est indéfini

Je ne croix pas que c’était là un malheur de ferme !

 

Qui lui réclame, ni famille, ni amis, ni Dieu ?

N'ayant pas de personnes qui réclamait procès

Encore moins son seul chevreau à ce pauvre bélier,

Que Sainphiloup avait bel et bien enterrer

Nous avions conclus « Dossier fermé sans preuve ».

Voilà, une enquête qui se termine, Chevrodor.

Il n'appartient désormais au domaine mystique

Ce n'est plus nos affaires, dossier classé qui dort

Dans quelques fonds de tiroirs et juridique.

Qui lui réclame, ni famille, ni amis, ni Dieu ?

Tout rentre dans l'ordre pour tout ce petit monde.

Ils continuent leurs acheminements odieux

Par l'envoi de cette chèvre, Moutonne, aux fondes.

J'ai pu la rencontré, discuté avec elle

On disait qu'elle était en soin en asile

Dans ce service on ne parlait déjà plus d'elle !

On pense que Moutonne est folle trop facile !

 

Moutonne une pièce chevrette à supprimer

La bergère avait tout fait d’une disculpation

J'ai pris donc cette affaire sur mon propre compte

En créant une fausse brigade d'investigation.

Me faisant malade, j’ai vu Moutonne, je vous conte :

« La bergère qui la soignée restait près du lit

Elle m'incombait à l'investigation voulue

Mais elle comprenait pas le langage des brebis,

J’ai tout connu, presque, sur certains prévalues.

Moutonne me bêlait l'existence hominien

De cette bergère qui écoutait mon enquête

Moutonne me glissait à l'oreille un nom d'un lien

Qu'elle me disait de voir de prendre sa quête.

Tout à commencer aux plaintes de ce bélier.

Se blatérant devant Chienloup et Divinestre

Pourtant qui aurait penser qu’ils avaient reliés

Cette plainte de moutons à une cause fenestre.

Mais venons au début ce qui causa ce malheur :

Un matin les chiens Chienloup et Divinestre

Faisaient leurs rôles en tant chiens épieurs.

Sauf que ce jour, nous ramenant Divinestre...

Ni la bergère et ni Sainphiloup n’avaient

Vus Chienloup éloignait le bélier loin de la ferme.

Ce chien-loup envers ce pauvre bélier l’avait

Poussé vers le bord, le bélier tomba, en terme.

Puis il nous a rejoint sauf, j’étais un témoin

Gênant, qui l’avait vu poussé vers le vide.

Chienloup me toisa brièvement en allant loin

Avec Divinestre pour trouver l’évide !!!

J’ai bêlé tant que j’ai pu, pouvoir avertir

Aux autres moutons de ce que j’ai vue.

Soudain Chienloup me bascula à m’affaiblir

Je me suis réveillée, gardant ce point de vue.

Je reste persuader que cette mort était

Un quitus entre ce bélier et cette chienne

Divinestre qui était trop proche, s’il vous plaît,

Laissez moi vous dire tout sur cette chienne.

Je suis ici depuis longtemps pour la juger

Divinestre est la chienne, dangereuse

Pour cette ferme car elle sait la préjuger.

Au début elle était si gentille et heureuse.

Je me souviens d’elle il y a déjà longtemps

Elle nous faisait entrer et sortir de la ferme

Sans aucun soucis et prenait tout son temps

Car elle est toujours une paresseuse, en terme.

Divinestre aimait nous écouter bêler

Si à se demander, nous comprenait-elle ?

Puisque non, car nous sommes des brebis à bêler !

Ou bien que oui, puisque nos paroles vient d’elle…

Exemple, un jour, j’ai dis au bélier ceci :

Il y eu vol d’aliment on nous accuse

Alors comme tu es près des vivres, soit ainsi

Très bienveillant car Divinestre nous accuse.

Cette chienne-louve nous espionnait toujours.

Elle avait comprise ma faiblesse, tout dire

La vérité, elle reportait nos dires du jour

A Chienloup qui s’attendrissait à ses dires.

 

La méchanceté, est-il là, un élément ?

Chien loup moutons 01

Cette chienne est une perverse du mal

Partout et s’en réjouisse de faire des blessures.

Elle connaissait ce que valait ce chien-loup mal

Pour déformer toute vérité en griffures.

Cette chienne est une croisée louve et chien

Ce qui me fait penser qu’elle est de la même race

De Chienloup, mais n’a pas le même titre de chien,

Auquel vient s’ajouter un élément tenace...

La méchanceté, est-il là, un élément ?

Certes, je suppose qu’après avoir l’écoute

De cette pauvre, Moutonne, qui est durement

Affaiblie, demandant du repos qui coûte…

Bref, il me faut ici qu'un peu de réflexion :

« La méchanceté est caractéristique

D’un sentiment d’infériorité d’une flexion

Égoïste qui oblige à des risques.

Divinestre est donc une perverse qui

Son ego lui pousse à émettre des troubles

A autrui, en obligeant de salir à qui

Elle aurai par instant, l’envie qui lui trouble.

Se sentant l’obligation de nuire à tous

Les animaux qui représentent une brillance !

Comme cette pauvre Moutonne qui sait tout !

Est-ce là le refus d’une différence ?

Pourquoi Divinestre et Chienloup veulent l’écart ?

Parce Moutonne n’est pas comme eux, complice.

Je vois, j’entends, je dis tout, je suis au placard,

Je deviens une cible pour les complices.

Que cherchent-ils à gagner agissant ainsi ?

Ils cherchent l’honneur du mal qui nourrit la gloire,

En écartant les plus faibles, soit, les brebis.

Nous sommes pour eux des moutons et moire.

Moutonne est une victime de scrupuleux

Qui mi-loup, mi-chien fera tout pour nuire

C’est-elle mise en danger pour savoir tout d’eux !

Non, mais elle était placée au mauvais endroit.

Pourquoi avoir pousser ce bélier en le suicidant ?

C’est la question, Chevrodor, que je me pose ?

Chienloup n’aurait-il pas fait un pacte méchant ?

Je mets en doute la présence des loups, j’ose !

Chienloup nourrissait, sans doute, ces loups dangereux

Le fait de pousser le bélier vers la falaise

Constituait leurs gains en guise d’échange entre-eux.

Ce n’est qu’une idée, mais Moutonne ne leurs déplaise.

Cette dernière avait le besoin d’exprimer

Sa colère, sa haine et de tout nous le dire,

Sauf que dans cette clinique j’étais réprimé

Mes soins furent vite fait pour éviter le pire.

Le pire de quoi, la bergère que sait-elle vraiment ?

Elle pense plutôt à l’argent de la récompense

Des élections de Chienloup, truquées par moment

Qui fait l’honneur de Sainphiloup dans cette danse.

Si bien qu’ils ne connaissent pas leurs propres chiens !

Leurs aveuglements font passés leurs gains en perte.

Moutonne n’ayant point vu, ce bélier, mort pour rien.

Nul n’aurai concéder à poursuivre s’y perte.

Cette fois-ci, Chevrodor, je m'étais résigné

L'affaire du suicider s'en était qu'un suicide

Ni Chienloup, Divinestre, en sont désignés

Même Sainphililoup était resté lucide.

Mais pourquoi garde t-on en soin la moutonne, Bouc  ?

Elle est bien malade, Chevrodor, peut-être folle !

C’est ce qu’on raconte, sur elle, dans à braire les boucs.

Mais il se passe quelque chose de frivole !

J'étais navré de ne pas pouvoir tout savoir

Mais je devais faire preuve de plus de sagesse

En abordant là un sujet qui risque d’être noir

Je préfère attendre sa sortie, en largesse.

Pour questionner Moutonne et sur tous les faits

Le jour que Chienloup avait poussé au suicide

Ce pauvre bouc pur à commettre tel forfait.

Non, il y a là un acte homicide !

 

Chien loup moutons 03

 

Je pense que Bouc était la proie des loups

Mais, Moutonne, était devenue gênante.

Donc, elle est aussi en danger permanente... 

 

FIN de la première partie...

Moralité :

 

Qui plus doux qu'un mouton qui broute l'herbe verte, aux champs libres, sous l’œil aguets de son ennemie le loup.