La mort de Socrate de David

"La mort de Socrate" peinture de David

 

Le septième sens "l'Intuition" vers le début des derniers jugements par Pétrus romanus. 

Pétrus romanus est un auteur "apocryphe" et qui est le "messager7" de l'annonce du Dernier jugement: "L'Eglise", de Pierre (le romain, l'apôtre) et du "Juge redoutable"(Jésus) et de Marie-Madeleine.  

 

AVERTISSEMENT

Cet essai roman-poétique est une œuvre fictive à caractère de réflexion.

Cependant l’œuvre est basée sur la pure fiction à des événements réels.

Cet essai n'a pas de vocation à des pensées religieuses et ni de sectes.

Ce livre n'a pas aussi de dessein d'être historique, il reste même virtuel. 

 

« Un essai est une œuvre de réflexion portant sur les sujets les plus divers et exposée de manière personnelle, voire subjective par l'auteur. Contrairement à l'étude l'essai peut-être polémique ou partisane ».(Wikipédia)

Plus souvent aux textes littéraires qui se prêtent à la réflexion philosophique. L'essayiste que je suis vous introduis dans cet essai par un domaine d'une expérience personnelle qui épouse le Roman (classique, politique ou policier), à la Poésie donnant ici un Essai Roman-Poétique inédit.

« A exagium » un poids, un appareil mesurant pour vous un « Néo-Roman-Poétique ». Qu'il soit construit : en vers, en structure textuelle, en mètre, rythme, coupe ou bien encore àgenre de rimes classiques, il est à la métaphore du roman et de la poésie. Donnant dans ce dernier une suite (si bien dans l'histoire, des nouvelles…), un nouveau style dans la littérature française...

Connaissez-vous votre septième et dernier sens qui sera d'ordre d'intuition (Le feeling,le flair, clairvoyance,perspicacité, l'instinct, l'inspiration ou soufflée…).

                                      "Dignus est intrare dominus vobiscum"

                    Il est digne d'entrer, le Seigneur soit avec vous 

                                                      INTRODUCTION

Capture de 7

Je me contente de donner, ci-dessous, quelques exemples significatifs concernant ce chiffre réputé sacré qu'est le 7:

Depuis que la création de notre planète le chiffre sept est sacré par Dieu qui créa la terre en sept jours, sept anges, sept chandeliers, les sept couleurs de l'arc-en-ciel, les sept jours de la semaine, ou les sept notes de musique de la gamme( DO RE MI FA SOL LA SI) …Et les 7 sceaux de l'apocalypse... La liste est longue et le tout se repose sur un chiffre sacré: le sept.

Le chiffre 7 est certainement le plus marquant de tous les nombres. Il faudra un volume entier pour le mentionner dans toutes ses implications et sa relation étroite avec l’histoire humaine, la science, et la symbolique des religions.

Nous allons vers le septième sens, l'intuition. Pour certains et pour moi est le sens du secret de l'humanité (la bienveillance, l'obligeance,amabilité) un domaine que je détaille dans un premier temps puis je m'introduirai par la suite dans le sens figuré pour en arriver à ma première conclusion personnelle.

L'intuition qu'est-ce ? Première définition :par "Intuition ou 7ème sens"  (site.google.com)

« L’intuition peut être définie comme la connaissance directe et infaillible (ou identification) de ce qui est. Elle émane du plan bouddhique (correspondance supérieure du plan émotionnel / astral) et donc seuls les êtres hautement évolués sont de vrais intuitifs. Elle est le fruit d’un contact direct avec le Mental de Dieu.

L'intuition est la perception par le mental de certains facteurs dans la création, de lois de la manifestation ou de quelque aspect de la vérité, connu de l'âme, émanant du monde des idées et étant de la nature des énergies génératrices de tout ce qui est connu et vu. Ces vérités toujours présentes et ces lois toujours agissantes ne peuvent être identifiées que par un mental développé, concentré et ouvert ».

« L’intuition est le produit de la sensibilité développée à un point très élevé. Elle apporte la compréhension comme la lumière de l'âme produit la connaissance, par l'intermédiaire de cette expérience.

Les cinq sens procurent la connaissance du plan physique ; la sensibilité psychique procure la connaissance du plan astral et le mental la perception intellectuelle. Mais toutes les trois sont des aspects de la lumière de la connaissance (venant de l'âme) qui donne une forme à ses véhicules d'expression dans le vaste et triple milieu où l'âme choisit de s'emprisonner afin d'assurer son développement.

Sur une volute supérieure de la spirale, l'intuition est l'expression de la triple Triade spirituelle, la mettant en rapport avec les niveaux supérieurs de la manifestation divine ; c'est le résultat de la vie de la Monade une énergie qui apporte la révélation du dessein divin est dans le monde de cette révélation divine que le disciple apprend avec le temps, à travailler et que l'initié fonctionne consciemment ».

                                  Seconde définition : Deo gratias (grâces soient rendues à Dieu)

Dieu lumineux

Nous avions parlé de Dieu, divinité, de spiritualité, l'âme, du plan bouddhique, de vérité et la triade (trinité) intellectuelle. Nous pourrons définir que dans le mot «intuition» il y a l’instinct et le don. Revenons sur ce dernier, le don (non pas l'offrande, la charité, le bienfait ou l'aumône) mais dans le sens d'avoir un don ( du talent, de la disposition, d'une qualité exceptionnelle ou encore avoir un don inné ou naturel et parfois surnaturel.

Le don est -il considéré comme un sens à part ?

Comment-savoir si nous en possédons de don ?

Le don est considéré, pour moi, comme un septième sens de l'homme normal! En effet nous l'avions ou pas en nous depuis notre naissance ne découds pas avec nos cinq sens mais bien au contraire le don favorise nos sens. Mais alors , si l'intuition est classé comme le septième sens et nous pouvons déclaré qu'il résulte sur peu d'entre nous (la race humaine) c'est pour cela que nous parlions ou pas du tout de deux sens (le mental et l'intuition) comme un sens réel (propre, concret).

Nous savons que nous possédons un don par les cinq premiers sens ( L'ouïe a vue le goût l'odorat et la toucher). Mais ce dont nous devons savoir c'est que nous venons au monde avec un don (spirituel, naturel ou bien qui dort en nous sans vouloir l'activer), bref la vie est déjà un don de Dieu. Le don est pour moi un chemin qui qui relie l'homme à la maîtrise de tous ses sens.

Dans un premier temps nous resterons sur le mot intuition.

J'ai une intuition que notre vie sur terre cache un secret ! Dieu nous a t-il pas tout dit en la présence des prophètes et de Jésus sur terre. Peut-être que cette époque il n’existait pas de livres ou des historiens contemporain pour relater, exactement, cette évidence ! La bible est déjà un point mystérieux. Comment était-il créé et, si elle était réécrite par des hommes du monastère chrétien. Ces derniers avaient un don philosophique pour nous écrire cette évangile biblique. L'écriture de la bible est donc plus fort que le mental et l'intuition. J'ai l'intuition que se sont bien des philosophes les auteurs des Ecritures. Ce but d'écriture leur permet d'avoir le controle de nos pensées chrétiennes et de nous maintenir à leurs églises. 

                             "Beati pauperes spiritus"

                                 Bienheureux les pauvres en esprit

Albert Einstein 01

J'ai l'intuition que le septième sens nous cache la potentialité que l'homme ne connaît peu de la vie et donc il est ignorant (non pas dans le sens propre mais dans sa figuration de l'esprit ou l'utilisation quand bien même du cerveau). Nous utilisons très peu notre cerveau. Certains trop (Albert Einstein), d'autre pas du tout ! Le cerveau est comme un ordinateur on sait le manipuler mais nous la maîtrisons à 25 % de sa capacité (numérique). Nous croyons tous que nous somme des hommes sur-intelligents hors que nous somme loin de tout savoir ! C'est mon intuition n'est-ce pas ! Comment mesurer ou bien faire un quelconque test du cerveau pour savoir son potentiel à 50 % de son intelligence ! Par des tests de QI mais cela n'est qu'une formalité et qui ajoute la connaissance humaine grâce à l'instruction scolaire ou autres..

Non, le septième sens n'est plus que l'intuition car il est formé par pallier et nous pourrons le symboliser tout simplement par le pourcentage (%).

N'y a t-il pas chez l'Homme la curiosité ou le savoir plus ! Jusqu'à déterminer une intelligence supérieur en la machine le computer ( le calculateur, l'ordinateur…), ceci devient donc une "intelligence artificielle".

Si l'homme possède, en lui même, tous les facteurs numériques ou puissances de tous les connaissances du computer que fera-il après ? Il créera un monde à lui-seul, auquel il le dirigera par autrui; puisqu'il sera créer des machines supers puissantes où s'arrêtera t-il ? Un jour, il se proclamera être un "dieu" ! Une Bête et un Anthéchrist, voir même un anti-christ...

Mais j'ai, toujours, l'intuition de m'éloigner de mes sens !

Peut-on remplacer la morale par les paroles de la bible ?

Je dis cela, comme une forme d'intuition, pensons-nous être les seuls Hommes sur la terre !

                       "De  omni re scibili, et quibusdam aliis"

             De toutes les choses qu'on peut savoir, et même de plusieurs d'autres  

Main de Dieu 1

A la question fondamental si Dieu existe réellement, nous avions tous répondu que OUI, mais notre esprit le représente sous plusieurs formes ! Chez le bouddhisme, c'est à la zénitude de l'esprit que remporte le corps, on peut le qualifié qu'il fait parti du 7ème sens. Aussi idem pour les chinois (asiatiques, orient ou autres…), même que les indiens d'Amérique, avaient adoptés les esprits et on pourrai parler de 7ème sens.

L'européen et les musulmans sont à notre identique pensée et ils n'utilisent très peu le septième sens. Mais alors pourquoi nous utilisons pas ce 7ème sens tout au quotidien ? Nous n'avons pas dans nos rituels religions le droit d'aller le chercher ou de l'utiliser ! Oui, mais faut-il, peut-être, avoir la capacité de le faire ? Vous et moi, n'avons-nous pas les dons nécessaires pour se concentrer sur nous-même et de pouvoir consacrer sa vie à la spiritualité? On retrouve, ce dernier chez les moines, les bouddhistes et les chinois car ils ont des traditionnelles rituelles qui se perpétuent de générations en générations.

A la question si Dieu existe, mais où existe-il ? En nous, c'est ma réponse et de même dans notre morale ! A part Jésus-Christ, nous ne sommes pas Dieu, nous ne sommes pas aussi l'esprit de Dieu. Nous sommes sa volonté, sa création, sa morale et nous nous confessions en communauté par la moralité d'esprit (le Saint-Exprit). Nous devons qu'espérer que le meilleur de nous même et avoir le respect d'autrui (6ème sens, le mental phénoménal). Ce dernier n'est présenté comme une valeur à notre propre existence humaine. Nous devons donc rester aux dix commandements de Dieu (table de Moïse) et nous devons le prosterner pour le respect de notre âme après notre mort mais à la condition que si l'homme meurt et ne vit qu'une seul fois ! L'homme en sera t-il déçu si son mental et sa morale l'ont trompés ! Certes après sa mort, il ne le sera pas, puisqu'il ne reviendra pas le dire parmi nous directement. L'existentiel est-il réellement une potentialité ! Il est la cause des nombreuses croyances. Chez les bouddhistes et chez les indiens, cela se nomme la «réincarnation». La Bible préfère le mot "réssurection" ou le retour à la vie. 

                                                    "Doctus cum libro"

                                                       Savant avec le livre

La poing de Dieu ou visage

Notre Dieu nous remet-il pas, lui aussi, sur la bonne route en nous renaissant à nouveau...

A travers le septième sens j'ai fais une connaissance extraordinaire celle qui relie la science de la divinité à celui de la pensée prophétique de l'homme. J'ai rencontré Michel de Nostrodame, il est plus connu sous Nostradamus. Ce qu'il faut dire au sein du septième sens de la vie, c'est le pouvoir qu'on génère. Le plus grand prophète où les prophéties n'ont jusqu'à présent étaient élucidées se trouve dans ce registre de « l'Intuition ». Mais qui est réellement cet homme qui prophétie l’apocalypse ?

 

Capture Nostradamus 01

NOSTRADAMUS par « la vérité sur ses prophétie-inexpliquées (l'ombre d'un doute) :

« Nommé Nostradamus, Michel de Notre-Dame est né en 1503 à Saint-Rémy de Provence en France. Il vécut à la Renaissance au temps des humanistes, notamment sous les règnes prestigieux de François 1er et d'Henri II. Après de solides études à la faculté de Montpellier, il devint médecin et se distingua dans la lutte contre la peste.
Dans le même temps, il s'attela à l'écriture de ses fameuses prophéties, rassemblées en dix livres contenant en tout mille quatrains : Les Centuries.
Ces fameuses prédictions concernent le futur, et celui sera dès lors, comme les érudits de son époque, plus connu sous son nom latinisé. Nostradamus dit les avoir écrites pour le profit de l'humanité, elles feront d'ailleurs bien longtemps parler d'elles.


Il y prédit notamment la mort tragique du Roi, au cours d'un tournoi : *"Le Lyon jeune le vieux surmontera, en champ bellique par singulier duelle. Dans cage d'or les yeux lui crèvera. Deux classes une, puis mourir mort cruelle". En juin 1559, en effet, le jeune britannique Montgomery affrontera Henri II, Roi de France, au cours d'un des derniers tournois de l'ancien temps. La lance du premier se rompit sous le casque d'Henri II et lui transperça l'œil. Le Roi agonisa pendant dix jours, et mourut comme l'avait déjà annoncé Nostradamus à la Reine en entretien privé. Il avait cependant écrit et publié ces mots quatre ans avant la mort du Roi.
Dès cet événement, la célébrité de Nostradamus dépassera largement sa région, et son époque. Protégé par Catherine de Médicis, il deviendra sous le règne de Charles IX conseiller et médecin royal.

*Le lyon ieune le vieux surmontera,
En champ bellique par singulier duelle,
Dans cage d'or les yeux luy creuera,
Deux classes vne, puis mourir, mort cruelle.

Les quatrains les plus célèbres montrent qu'il n'est nul besoin de compliquer l'explication des vers pour voir se révéler les événements, ce qui est le défaut de nombreux traducteurs passés.  En effet, on a pu reconnaître sans le moindre doute la réalisation de certains événements de l'histoire, comme l'exécution de Charles Ier d'Angleterre, puis la Révolution Française : "La tête bleue fera la tête blanche", l'avènement de Napoléon : "Un empereur naîtra près d'Italie", la dictature d'Hitler, etc. Il est aussi question d'un chef portant du chaume qui combattra contre les Turcs. Ce fut la bataille de Navarin en 1821.
Aussi, Nostradamus annonce la découverte des Écrits de la Mer Morte, décrit l'assassinat de J.F. Kennedy à Dallas et dévoile les mystères qui l'entourent, la restauration des Jeux Olympiques par un français, la Guerre du Golfe… Il évoque "la Rose" qui régnera en France, les deux septennats de François Mitterrand, et l'avènement de Jacques Chirac après deux tentatives infructueuses.

Aujourd'hui encore, des analyses lui sont consacrées et les chercheurs débattent de la pertinence de ses prédictions. La première traduction de l'intégralité des célèbres Centuries de l'astrologue et médecin provençal de la Renaissance permet de porter un regard plus global sur l'ensemble de l’œuvre, en passant en revue tous les événements historiques d'importance, les reliant aux quatrains des Centuries, et ceci avec la volonté de ne pas torturer les vers ni transformer les mots.
Tous les événements importants y figurent, sans exception, et d'innombrables quatrains, jusqu'alors délaissés, paraissent d'une clarté prophétique étonnante. Plusieurs centaines de quatrains, traduits pour la première fois, évoquent en détail l'histoire de la France et de l'Europe, les guerres, mais aussi les inventions modernes, les changements, les progrès, et nous préparent à l'avenir...

Jusqu'à récemment, on ne savait pas vraiment combien de prophéties des Centuries c'étaient réalisées. En effet, on a vu de très nombreux commentaires des quatrains rédigés par Nostradamus, réalisés par des exégètes toujours convaincus, mais tous ne s'attachèrent qu'à un nombre réduit de quatrains, certes troublants, mais jamais suffisants pour permettre de regarder les Centuries d'une façon statistique.
Ceux-ci se heurtèrent à plusieurs problèmes : Culturels, le style de l'époque et les références latines, notamment géographiques ; d'organisation, relier les quatrains comportant les mêmes termes mais séparés volontairement par l'auteur ; et d'état d'esprit, chacun voulant mettre en accord le texte avec sa propre théorie, politique ou ésotérique. Les Centuries passent donc, mais à tort, pour un texte obscur et confus. Or, pour avoir une opinion sérieuse sur l'éventuel talent prophétique de Nostradamus, il faut évidemment considérer l'ensemble de l’œuvre et la comparer aux événements de l'histoire prédits.

Combien donc de prédictions semblent être avérées par les faits historiques survenus entre l'époque de Nostradamus et nos jours ? Sur les 1024 quatrains des Centuries, il y a environ 800 quatrains que l'on peut relier clairement à des événements effectivement survenus. »(Wikipédia)

Ces quatrains m'interpellent et je cours vers lui comme un poète qui se jette sur sa poésie. Sauf qu'il y a l'ombre d'un doute et je me pose encore la question : peut-on lire dans l'avenir ?

Les historiens eux disent que les prophéties n'étaient autres qu'une chronique d'époque et que le futur vient du passé !

Je me mets alors en méditation, sur mon moi, et j'écoute la voix qui me guide à présent à l'oreille. Comme un message venant d'ailleurs, qui me dit être « le messager7 » puis un songe me fait apparaître Jésus en élévation dans une église maternelle. Il me dit ceci: "Continus de rassembler mes brebis". J'ai pensé à Pierre (l'apôtre), puisque dans un EMI, il m'avait redirigé vers la Terre, et me rappelant de ceci: "« Pierre le Romain qui fera paître ses brebis à travers de nombreuses tribulations. Celles-ci terminées, la cité aux sept collines sera détruite, et un Juge redoutable jugera son peuple.Fin ». Je conçois ce qu'il me dicte et je me mets à l'écrire en me concentrant sur la voix qui me guide spirituelement, moi Messager7 par les voix intuitives, parmi, celle de Pétrus romanus et voici mes premiers quatrains : 

                                 " Lex est quod notamus, errare humanum est"

Ce que nous écrivons fait loi, il est dans la nature de l'homme de se tromper

Capture St-Expédit

 Poésies prophétiques de Pétrus romanus  

"Les odes de la prophétie du messager7"

 

 

 

  

  

Saint-Expédit, l'officier romain est son "Saint-protecteur"

 

 

Saint Expédit Ô martyre romain vénéré

Confiant de ton secours, toi qui étais martyre

Aux mythes de la persécution Dioclétien

Que ta conversion au christ ne fut fait martyre,

En l'an Trois cent trois, décapité pour chrétien.

Toi l'officier romain d'Arménie au nom Elpide

Converti, « hodie », marquant ta main droite d'une croix

Refusant « Cras » appels du mal corbeau trépide,

Tenant main gauche bras baissé, tenant palme, je crois.

Ta forte immixtion déplaît Pie six, pape

L'église et évêque créole, t'ont ôté

De l'agenda afin que ton nom soit soupape !

Le dix-neuf avril, est ta fête à nos prières, à doter.

Ta couleur rouge symbolise la puissance

Nous t'implorons grâce, fidélité à Jésus

Pour nous, Saint Expédit, apôtre des consciences

A nos issues sur terre, toi, près de Jésus.

Messager7- Saint Expédit

 

Big bang

L'origine de la Terre et des hommes

 

Du Big Bang vers la Fin d'un monde 4,5 milliards d'années !

 

Au début la Terre n'était qu'une boule de lave en fusion

 

Le Big Bang

 

Au commencement, il y a ni univers

Ni de vide, ni de temps encore moins de matière.

D'espace, d'énergie puis il suffit d'un tiers

De seconde, Dieu, de ses mains créa Big Bang.

Infiniment précis pour créer l'univers.

Il est accompli d'un espace qu'est l'ère

Le temps prend tout à coup un sens qui soit si fier,

Qu'après la fin de cette fusion qu'est le Big Bang.

Il y eu formation de boule de feu d'enfer

De laves en fusions s'activent, créant la Terre.

A 4,5 milliards d'années du monde d'hier.

Il n'y a ni nature ni être vivant.

Encore moins d'animaux c'est le trou de fer.

Règnent une intense activité d'atmosphère

Une sismicité et vulcanologie offerts

Au vapeur d'eau et dégage des gaz puants.

 

Dieu en fit de même pour la création d'univers

 

Dieu créa l'univers et sept planètes actives

Créa après que la fusion à son cœur

Soit entièrement refroidi par de vives

Formes de solides croûtes qui soient d'ardeurs.

Même si l'aspect n'est pas si accueillante

Naisse à son noyau par cette absorption

Un autre miracle de Dieu, l'époque vivante

La vie sismique, donne une terre en formation.

Puis en se refroidissant, la surface terrestre

La vapeur d'eau s'est condensée doucement

pour développer des océans en reste

A venir à la création des continents.

La vie se manifeste sur terre par des bactéries

Mais avant la nature prend son activité

La terre sortant d'enfer s'éveille de féeries.

Dieu créa une terre de passivités.

 

Une terre de géant

 

A 3,5 milliards d'années de notre ère

La vie n'est apparue dans des cellules attribuant

La vie organiques procaryotes mais le Père

De la terre à créance il conçoit des géants.

De cette époque jusqu'à 2 milliards d'années

Il n'y a pas d'empreinte d'évolution

C'est comme si Dieu abandonne son idée

Puis la cellule eucaryote fait apparition !

De ces tous géants mammifères naisse le singe

Les chimpanzés, comme tous les autres animaux.

Pour nous ils sont des eucaryotes, les singes .

Mais pour Dieu à la création de la terre et d'en haut.

Dieu les observe et fait allusion d'une chaîne

Alimentaire pour nourrir certains battants !

Les premiers mammifères singes déchaînes

Les repas des dinosaures que sont les géants.

 

La première colère du créateur

 

A l'extinction des dinosaures sur terre

Par un astéroïde des poussières causant

Le choc qui aurait voilé l'atmosphère

La température terrestre s'abaissant…

Le premier pas commence par le déluge

La terre des géants ressemble à un enfer

Dieu projette un corps céleste qui purge !

L'astéroïde va faire un miracle d'enfer.

L'apparition de l'astre déplace la terre

Le monde est secoué par la sismicité

Fort cédant tous les forêts carbonifères

Aux arbres séquoias géants en sont cités.

Dieu a voulu que sa création soit belle

La terre est un enfer et le créateur

En fait un paradis en créant une nouvelle

Qu'il le baptise terre des cieux d'honneur.

 

Les premiers hommes naissent

 

A 1,3 milliards d'années les premières

Grandes apparitions de vie des chimpanzés

Les premiers organismes multicellulaires

Sont apparus et sont développer sur Terre.

C'est alors que le rythme de vie créative

De manière fulgurante va s'accélérer

Prenant des allures que seul Dieu s'active

Vouloir son univers soit bien représenté.

Dieu créa les premiers êtres d'apparence

Humaine l'après chimpanzé évolution

D'une race multiple qui s'exprime en errance.

Se regroupe en se cloîtrant de reproduction.

Cependant les premiers hommes naissent de terre

Pareil aux animaux évolutive vivant

Sous des grottes pour mieux se protéger de l'ère.

Maîtrisant des outils, du feu et se vêtant.

 

L'homme actuel est né

 

L'homo-sapiens-sapiens est créé à l'an deux cent milles

Une époque préhistorique faisant une mention

De la présence de groupe individus hors ville

Puisqu'ils sont des grands nomades en action !

Ils se nourrissent pour survivre au cueillage

De chasse, de pêche, d'eaux venant des ruisseaux

Le plus souvent sous des grottes de passage

En se protégeant du temps et des montées d'eaux.

Pour se distraire ils se fabriquent des armes

Travaillant le silex pour construire des javelots

Des hachettes en pierre et des massues charmes

L'envie des chasseurs rapportant gibiers en lot.

Ils échangent des signes et des murmures

Font des dessins aux murs des grottes pour mieux parler.

Notre première écriture est la peinture,

La sculpture et des signes gestuels pour s'exprimer.

 

L'homme prend conscience de son intelligence

 

L'homme primaire prend conscience de l'intelligence

Il prend conscience de la mort et de même de Dieu.

Ce dernier les a laissé à leur propres expériences

Sans vouloir intervenir, ni se montrer qu'il est Dieu.

De nombreuses créations vont changer le monde.

L'homme s'accroît rapidement tout en se déplaçant.

Il suit le plus habile des leurs et le chef se fonde

Par une volonté à tous de n'être qu'un remplaçant.

L'homme connaît l'amour et corps le partage.

Il connaît la douleur, la tristesse et le bonheur.

Il sait reconnaître la différence de ses entourage

Du singe à l'espèce qu'il est soit homme d'honneur.

Avec ses multiples femmes il enfante la vie

Les femelles ont le rôle de mère au local

Elles établissent et confectionnent l'envie

Un sentiment naturel envers eux cordial…

 

Dieu nous oubli pendant 188 milles ans !

 

Ceux qui se passe à l'épopée est pour l'homme

Un fait marquant de notre histoire jurant un oubli.

Dieu nous oubli nous laissant vivre gentil-homme

Dans un monde riches et abondantes établis.

Ils nous faut cent quatre-vingt huit milles années

Pour arriver à peupler tous les continents !

A se construire des petites habitations

Sur toute l'ensemble de la terre et ses continents !

Le mystère reste encore une énigme périodique !

Dans la recherche de la vérité une question

Reste à nous le poser, pourquoi Dieu abdique

Son peuple à leurs choix de destinations ?

Dieu nous fait donc sa plus grande confiance !

Il est ailleurs s'occupant d’autres dans l'univers !

Ou nous laisse t-il libre de vivre sans prudences !

La terre et l'univers sont peuplés d'être pervers…

 

L'homme cherche un Dieu pour croire à la vie !

 

L'homme pour subsister à la vie à besoin de croire

Non plus à un chef de village mais à un Dieu !

Son intelligence lui révèle à son histoire,

Comme un besoin d'imagination épieu.

L'humain va croire que Dieu est dans toutes matières

Dans tous les signes terrestres comme le temps !

Comme la beauté de son environnement soit fière,

D'avoir un monde de parfait bonheur de printemps !

Ils adorent la pierre, le ciel, la mer, la montagne,

Faisant des fêtes de joie aux promises d'un Dieu.

Des sacrifices y sont dédiés à la magne

Quotidienne que le ciel leur envoie des cieux.

L'homme se départagent et sédentarisent à vie.

Ils construisent des cités et des dieux vulnérants.

Ils espères du ciel un miracle à ajouter à leur envie

Personnelle, comme croire à un besoin errant !

 

Un faux miracle des cieux va modifier notre espèce et mode de vie !

 

Nous voilà six milles ans en arrière de notre ère.

Un faux miracle va modifier notre être vital.

Nous sommes au Proche-Orient où des lumières

Venant du ciel éclairent la terre d'un fuseau total.

Une machine venant d'espace doucement se pose

Sans bruit pas trop loin d'une civilisation.

Cette dernière ne s'est trop penser, ne s'oppose

Pas à agir pensant à une apparition.

Un vaisseau venu du ciel est fait insolite !

Ce fut la première fois dans l'histoire qu'un secret

Ne soit dévoiler et par preuve qui sollicite

Elle est banni de la bible et reste discret.

Pourtant après quelques années l'homme évolue

Trop vite même, il laisse penser que son évolution

N'a d'attrait d'un monde, qu'une aide soit élue

Dans l'apparence n'est rien qu'une solution !

 

Le point commun de plusieurs peuples !

 

Si l'origine de ses grandes citées et villes

Celui de l'écriture, de sa richesse les Sumériens

Qui vivent à Sumer, dans le Sud d'Irak ville

En l'an cinq milles de notre ère, des nouveaux liens.

Il en est de même en Égypte pour son peuple

Où les égyptiens de par leur complexité

Sont fascinant par des richesses du peuple

Gouvernant qui sont des grandes divinités.

Le peuple Inca au Pérou en sont d'éloges

Leurs richesses en architectures sont fascinants

La technique de travailler en groupe déloge

Plus d'un humain et il reste époustouflant !

Cependant tous ces peuples ont une ressemblance.

Leurs architectures et Dieu ont un point commun

Des temples pyramidales font outrances !

Les pyramides D’Égypte, Pérou, n'est pas humain !

 

Dieu revient vers nous !

 

Profitant certes de cette rencontre extra-terrestre

Des échanges contre nature font l'évolution.

Cependant le peuple est soumis aux prêtres

Obéissant aux idées de leurs soumissions !

Des villes comme en Égypte, au Pérou, Inde, Chine

Naissent de façon pyramidale, idem

La construction l’Atlantide-City aligne

Mon intuition d'avoir un peuple ibidem.

Un peuple esclave d'extra-galactique

Aux épreuves de travaux forcer par des Dieux.

Ces derniers ont contribué par leurs techniques,

Aider l'élévation, par des vaisseaux odieux.

Cependant Dieu fait révéler le déluge

Dieu revient vers nous, pêcheurs, pour nous tendre la main !

C'est par le déluge il montre son subterfuge

Que nous savons que Dieu, nous a aider en vain.

 

La fin d'un monde extra-galactiques la vie d'un nouveau monde

 

La fin d'un monde du à un grand déluge peut-être

Qu'une explication plausible d'une fin,

D'un monde horrible qui a pu permettre

A la terre de se développer enfin.

Après que les pluies torrentiels cessent le déluge

Cause toute la perte humaine et Dieu

Promet qu'il n'y aura plus de déluge !

Un havre de paix descend sur terre par Dieu.

La fin de ces civilisations de prêtres

Fait revenir les humains à accepter Dieu

Comme sauveur de l'humanité et mettre

Une religion qui nous soit celle du bon dieu.

Mais le peuple vit sous pression de gouvernance

L’Égypte est dominé par son empereur Romain

A rompre les lois divins pour se mettre en avance.

La paix divin n'aura pas de surlendemain !

 

Jésus

Le fils de Dieu, Jésus est parmi nous

 

Jésus est né fin septembre an sept en Judée

Bethléem, puisqu'il est né protégé des cieux

Pour cause qu'Hérode tuant tout mal à l'idée

Que Jésus devient roi des Juifs, est soucieux.

Jésus est fils de Joseph le charpentier du village

De Nazareth et de sa mère, Marie, selon

L'évangile Saints Matthieu et Luc, le sillage

De Jésus en ce monde n'est d'esprit conception !

De même selon la bible Marie est vierge

Mais ce n'est qu'un mythe de clergé paroissien

Pour apporter un symbolisme de foi converge

De sainteté et de foi à chacun des siens.

Jésus est le premier né d'une famille

Appartenant à un milieu d’artisan aisé

Jésus n'est d'apparence un homme qui brille

Par le choix de Dieu de lui faire représenté.

 

Croire en Jésus, à Dieu et au Saint-Esprit

 

Ils chercheront en vain ses traces sur terre

Pour enfin le disculper d'un faux événement

Qui sera l'accuser à tort et sur la terre

Quant à révéler aux fidèles qu'on nous ment.

Donnant un nom à sa famille marie,

Yeshua bar Yehosef Jésus fils Joseph 

Et sa mère reste sainte Maria, Marie    
A son père reste brave Yose, Joseph.

Pour lui en ajouter un fils et union femme

Yehuda bar Yeshua, Judas fils de Jésus

Maramene e Mara et Matya l'infâme

D’athéiste qui songent un sucés en Jésus.

En réalité foi en Dieu exclue preuve

Historique ou pas ce n'est esprit ni corps

Mais âmes à sauver ce qui reste épreuve,

A croire en lui sous forme de foi ni corps.

 

"Nascuntur portae, fiunt oratores"

On naît poète, on devient orateur

 

FIN de la première partie...

Dans la partie suivante, nous trouverons, tous les poésies-prophétiques guider par Pétrus romanus (l'Eglise) et l'arrivée de Pierre le romain pour le dernier jugement des papes.

"In fine

A la FIN...

En vérité les jours sont proches...

La grande étoile brûlera pendant sept jour

Des fumées laisseront apparaître deux soleils

Le jour d'après les cris de toujours

Quand le pape en place sort de son sommeil.

Laisserons tomber la dernière grande puissance

Comme l'avait voulu le fils de Dieu vivant sur terre

Nous assisterons au premier signe qui d’aisance

Nous avertirons la fin des monastères.

Que rudes armes se lèveront et brandiront

Dieu va nous mettre en défi de tentation

Restons ferme en notre propre intuition

Pour ne pas perdre notre nation.

  

Pétrus romanus textes révélateurs & poésies-spirituelles intuitives ©

Photos du web, protection auteur "Les Singes de la Vérité"©